Péages : le gouvernement envisage de passer aux portiques automatiques

Automobile

Par le

Le gouvernement français veut changer les habitudes des conducteurs aux péages. Un système de lecture et de facturation est espéré pour l’année prochaine.

Les barrières aux péages, c’est peut-être une histoire ancienne. Un projet de loi va être débattu au parlement au printemps prochain. Le gouvernement d’Edouard Phillippe veut adopter un nouveau système permettant de facturer es automobilistes sans qu’ils n’aient besoin de s’arrêter au péage. Le Parisien révèle ainsi que des capteurs pourraient être installés afin d’identifier une vignette, une plaque d’immatriculation ou un badge. Un mode de fonctionnement déjà utilisé au Portugal. La facturation pourrait se faire par le biais d’une application mobile ou via l’envoi de factures au domicile précise 01Net.

Fluidifier le trafic et réduire la pollution

Ce système aurait plusieurs avantages. Il permettrait tout d’abord de fluidifier le trafic. De plus, la suppression des péages diminuerait toute la pollution générée par les arrêts et les redémarrages dans ces zones. L’inconvénient de ce système dit de “flux libre” est qu’il risque d’accroître le nombre de fraudes. Les sanctions en la matière pourraient toutefois être durcies afin de décourager ce type d’actes. Les automobilistes qui “oublient” de s’enregistrer et de payer à cinq reprises au cours d’une année seraient en effet considérés comme des fraudeurs délibérés et risqueraient six mois de prison en plus de 7500 euros d’amende.

Source: 01.net