Apu, l’épicier indien de la série Les Simpson, va disparaître à tout jamais

Série

Par Mathieu le

Le 25 février 1990, les États-Unis découvrent Apu Nahasapeemapetilon, un citoyen américain originaire d’Inde. C’est au cœur du huitième épisode de la première saison du show de Matt Groening que le personnage, très apprécié des fans, fait son apparition. Plus de vingt-huit années plus tard, Apu, sa famille et leur Kwik-E-Mart vont pourtant disparaître à tout jamais. Explications.

Le problème avec Apu

C’est un personnage récurrent et très certainement l’un des plus appréciés des Simpson. Pourtant Apu ne sera bientôt plus de la partie. En avril dernier déjà, le sympathique épicier indien était au cœur d’un débat. Dans un documentaire, nommé The Problem with Apu, Hari Kondabolu accusait le show de véhiculer des stéréotypes racistes autour du personnage et de le définir comme un Indien bête et médiocre, à l’instar de son pays d’origine.

Les créateurs du show avaient alors immédiatement réagi et répondu via un épisode spécial (le quinzième de la saison 29). On pouvait ainsi voir Marge lire à sa fille Lisa le livre préféré de son enfance intitulé « La Princesse dans le jardin ». La femme d’Homer s’étonnait de percevoir beaucoup plus de racisme dans ce roman que ce n’était le cas lorsqu’elle était jeune. « Quelque chose que l’on a applaudi il y a des décennies et qui semblait inoffensif est maintenant politiquement incorrect. Que pouvez-vous y faire ? » s’exclame alors Lisa tandis que la caméra filme un portrait d’Apu posé sur la table de chevet. Un petit mot accompagne la photographie : « Ne t’en fais pas ».

Cela n’avait pas suffi à calmer Hari Kondabolu qui affirmait alors : « Dans The Problem with Apu, j’utilisais Apu et Les Simpson comme un point d’entrée pour une conversation plus vaste sur la représentation des groupes marginalisés et voilà pourquoi c’est important. La réponse des Simpson ce soir n’est pas une attaque contre moi, mais contre ce que beaucoup d’entre nous considèrent comme un progrès. »

Evolution ? Non, suppression !

Il y a peu, Adi Shankar tentait de faire évoluer le personnage. Le producteur, d’origine indienne, avait ainsi lancé un concours de scénarios ouvert à tous afin de donner d’autres perspectives d’avenir à Apu. Mais il n’y aura jamais de suite. Comme le soulignent nos confrères de Slate, même Hank Hazaria, qui double le personnage depuis des années s’était désolidarisé de la réaction de la production et affirmait regretter sincèrement que des personnes aient pu être blessées.

Adi Shankar a été le premier à affirmer la disparition de l’épicier : « J’ai vérifié l’information auprès de plusieurs sources. Ils vont abandonner le personnage d’Apu. Ils ne vont pas en faire toute une histoire, mais ils vont juste l’abandonner pour éviter la controverse » avant d’expliquer « Ce n’est ni un pas en avant, ni un pas en arrière, c’est tout simplement un pas de côté. Si vous faites une série qui traite de différentes cultures et que vous avez trop peur de parler de ces cultures, vous êtes tout bonnement une série lâche. »

34 réponses à “Apu, l’épicier indien de la série Les Simpson, va disparaître à tout jamais”

  1. Je comprend pas trop les critiques… Les Simpsons, c’est justement une serie caricaturale, TOUS les personnages sans exception sont des caricatures! Le père de famille americain moyen un peu con, l’italien mafieu, le bon catholique à l’extrême, le flic gros lard qui bouffe des donnut, etc… Pourquoi la communauté indienne aurait droit à un « traitement de faveur »?
    Ce monde du politiquement correct, où tout le monde s’offusque de tout et de rien, commence sérieusement à me gonfler sévère!! 
    RIP Apu, on t’oubliera pas :'(

  2. Simpson est une série qui a pour vocation de traiter des éléments discriminatoire et raciste, et en jouer pour nous faire rire! Je suis désolé mais si l’on continue dans cette voie la, on ne saura plus rire de rien, car plus rien ne sera politiquement correct.
    Je suis moi-même indien et ça me choque pas du tout que des personnages comme Apu, ou Rajesh Kootrapali (dans BBT) existent, au contraire, ça me fait beaucoup rire!

  3. Bien d’accord.

    De plus l’autodérision est morte et enterrée, les gens ne supportent plus qu’on leur renvoi leurs défauts.
    Un
    des épisodes des Simpsons de ce week-end montrait (dans le délire
    Halloween) un des personnages jeter un sort à un français en béret,
    baguette, sur le point de râler/insulter le personnage qui demandait la
    direction de la tour Eiffel, l’obligeant à donner le renseignement de
    façon aimable et polie. (sachant que la tour était visible en arrière
    plan …)Est-ce que j’ai été offusqué, outré, non ça m’a bien
    fait marrer parce que après tout y a une part de vérité, bon le béret
    faudrait quant même se mettre à la page niveau cliché lol …

  4. C’est le problème aujourd’hui.
    Soit tu peux caricaturer tout le monde, soit tu ne peux le faire de personne.
    Et comme les gens se vexent pour un rien, voire se vexent pour des choses qui ne les concernent pas (J’ai déjà vu une nana, blanche, prendre parti contre un gars qui avait fait une blague « raciste » en présence d’un noir qui, lui, avait éclaté de rire et l’avait trouvé très bonne …), on en arrive au point ou chaque communauté demande à ce qu’elle ne soit pas caricaturée.
    Résultat, les séries et films sont plats au possible.
    Reste la blaxsploitation qui continue de rendre les blancs responsables de tous les soucis rencontrés dans le film / la série.

  5. Totalement d’accord, on ne peut plus faire d’ironie/blague sans que ça soit taxé de racisme ou autre.
    Alors oui il faut faire avec la sensibilité de chacun, oui certains ont le droit d’estimer que certaines blagues sont de mauvais goût ou que ça va trop loin, mais les gens devraient aussi prendre du recul au lieu de tout prendre au 1er degré et arrêter de crier au racisme à tout bout de champ.

  6. J’avoue, en effet, ne pas vraiment comprendre. Apu des Simpsons est loin d’être bête, il a un phD, c’est un informaticien de génie et est souvent plus raisonné que tous les autres personnages. Au contraire, c’est une vraie critique de l’intégration, où quelqu’un d’intelligent et formé est réduit à être un petit magasinier….

  7. Je ne connais pas ce terme. Mais ce sentiment, je le connais et suis inquiet de voir que c’est de plus en plus le cas. 
    Je constate dans beaucoup de medias consommés par un public très important ce genre d’abus; par exemple Black mirror, série dans laquelle les méchants sont très très souvent blancs, riches, et les gentils héroïques issus des mniorités, pauvres etc. 
    Je crois qu’il y a un vrai effort de cliver les gens contre les blancs et cette guerre passe par l’industrie du divertissement. Qui profite du crime? qui impulse et encourage ce mouvement? il y a une guerre en cours, et personne ne semble le réaliser ou réagir.

  8. Moi je suis outré que dans les Simpsons, les hommes blancs soient dessinés en jaune… c’est du racisme ! et puis on a 5 doigts, pas 4 : c’est réducteur ! et personne n’a le crane bourré de pointes comme Lisa, Maggie ou Bart, c’est offusquant !
    On devrait plutôt faire des séries bien ennuyeuses mais qui représentent correctement les bonnes petites familles modèles américaines sans rien raconter de spécial, se serait tellement passionnant !

  9. Blaxsploitation, c’est le cinéma fait par les noirs, avec des noirs, pour les noirs.
    Y a un exemple avec Black Panther : Le personnage joué par Martin Freeman qui s’interpose pour sauver je sais plus qui du Wakanda et se prends une balle, les Wakandais le ramene chez eux pour le soigner, et quand il se reveille, il se prends un « Colonisateur »
    Et dans la série Black Lightning, même genre de truc : « Les blancs » par ci, « les blancs » par là.
    Ca devient pénible.

  10. donc du coup, on retire les indiens, les noirs, les chinois, les juifs, les arabes, les blancs (par ce que faut l’égalité), les maigres, les gros, les moches, les beau, les petits, les grands, les hommes, les femmes… bref autant arrêter les simpsons et tout activité « culturel » ou « humoristique ». la société est vraiment devenue merdique …..

  11. Mais c’est totalement ca!je suis gay et des blagues sur les homos je m’en fou totalement, bien sur si c’est homophobe la j’agis mais sinon faut laisser. Les gens sont bêtes de se dirent que supprimer les blagues racistes,sexistes et autres, ca va arranger les choses… a cause de ca, les communautés se referment encore plus sur elles mêmes parce que forcément, si quand on cherche le racisme, on le créé…

  12. Déjà veuillez lire cette article avant d’accuser Matt Groenning et ses compères de racisme et tout ce qui s’en suit  https://www.cosmopolitan.fr/on-sait-pourquoi-les-simpson-sont-jaunes,2020070.asp
    Ensuite les personnages des enfants ont les cheveux de cette manière depuis le tout début de la série c’était même assez atroce mais au fil du temps le dessin est devenu moins brouillon et magnifique ! Les Simpson c’est toute mon enfance et je suis encore qu’une jeune adulte qui continue à acheter et à lire toutes les bd et si vous voulez une famille dite normale à vos yeux dans une série regardez the Middle mais n’essayez pas de chercher le monotone cela n’existe pas dans les séries réalistes qui parlent des faits de société. De plus c’est ça les Simpson dénoncer et se moquez de ce qui se passe avec un humour noir ou potache les Simpson a été une révolution dommage que vous pensiez le contraire c’est à dire que cela régresse et soit réducteur

  13. Dans la vraie vie les noirs se font tirer dessus à vue par la police et il y a des manifestations de néo-nazis dans pleins de pays , faut pas se sentir agressés juste parce qu’un film met en avant les noirs (dans les autres Marvel la grosse majorité des héros est blanc hein )

  14. T’as suivi le sujet ou pas ? Parce que j’ai pas l’impression.
    Et pour tes deux exemples: Y a plus de blancs que de noirs qui se font abattre par la police tous les ans aux USA.
    En 2017, c’était 47% des tués par la police, contre 23% pour les noirs, pour une représentation de 61% et 13% respectivement. Y a une différence, mais on est loin de la chasse aux noirs.
    Les manifestations de néo-nazis, y en a, tout comme il y a du mouvement « anti-blanc » ailleurs (Land or Death en Afrique du Sud, ou l’expulsion des blancs et la saisie de leurs fermes au Zimbabwe, avec le résultat qu’on connait)
    C’est pas la question, en fait.
    Le problème, c’est que dans les Simpsons, TOUS les personnages sont des caricatures (parfois extrêmes) de TOUTES les classes et cultures des Etats Unis et ailleurs.
    Alors se plaindre que sa communauté est parodié et demander le retrait, c’est demander le retrait de toutes les caricatures.
    Sauf celui du vilain blanc colonisateur, parce que lui, s’il se plaint, c’est qu’il est raciste, et d’ailleurs le racisme anti-blanc, ça existe pas, donc on peut parodier / se moquer / accuser.
    Je me sens pas agressé, je trouve ça simplement pénible, et stupide d’avoir ce genre de réaction, et de fabriquer du racisme là où y en a pas.

  15. C’est marrant de te voir parler de racisme anti-blanc, et ensuite de te plaindre que les autres voient du racisme ou il n’y en a pas…. 🙂

  16. Heuuuuuuuuuuuu, non ça c’est à la télé ou dans les médias occidentaux hein ? Dans la vraie vie, ce sont les méchants qui se font tirer à vue. Va voir en Asie par ex (oui l’Europe et les US ne sont PAS le centre du monde), tu verras que c’est le cas. bref… dans le genre cliché… Ensuite, si on arrêtait de faire semblant avec notre vivre ensemble (je travaille dans le monde entier, aucun pays ne le pratique hormis quelques pays en Europe, on voit le résultat…) et qu’on donnait vraiment les statistiques ethniques, peut-être qu’on rendrait service à ces  »minorités » si décriée. En effet, partout ou je vais, tout le monde est d’accord que pour régler un problème, il faut parfaitement l’énoncer. On ne conçoit que ce que l’on nomme disait je ne sais plus qui. Aux US, dans environ 30 ans, il y aura plus de noirs que de blancs et une grande partie du pays parlera seulement espagnol. Faut laisser faire la sélection naturelle. Le propre des Simpsons étant quand même d’être une série caricaturale, alors oui, on se fout de la tête de tout le monde (pas que les indiens hein :)). Au lieu de se plaindre, ces gens (ceux qui trouvent ça choquant) feraient mieux de se sortir les doigts et d’éviter ce genre de débats stériles et dangereux. Tout le monde sait par ex, que l’Inde est le premier producteur cinématographique au monde ! Bref, ouvrez vos esprits et oubliez les pleureuses victimaires qui nous gonflent depuis 50 ans.

  17. Le seul moment ou je parle de racisme « anti-blanc », c’est quand je cite parodiquement la réaction si on ose dénoncer des paroles ou actes racistes envers une personne blanche.
    Le racisme n’a pas de couleur, que ce soit du raciste ou de la victime.
    Et quand on crie au racisme envers sa communauté dans un dessin animé, alors que ledit dessin animé dénonce et caricature toutes les communautés, c’est voir du racisme là où y en a pas, oui.
    Par contre, dans Black Panther, appeler un blanc « colonisateur » alors qu’il n’est pas venu de son propre gré dans le pays, est ce que c’est une attaque discriminatoire envers une personne en raison de sa couleur de peau, et donc, du racisme ?
    Même chose dans Black Lightning, où le remplaçant (blanc) du proviseur (noir) se fait attribuer le sobriquet « maître » en référence à l’esclavage ?
    ¯_(ツ)_/¯

  18. Fragilité Blanche dans toute sa splendeur.

    Tu vois un série ou tu ne peux pas t’identifier physiquement avec  pas le « héros » et tu sens ton intégrité sociale menacée?

    Impressionnant.

    Et tu penses encore que les PoC n’ont pas de raison valable de se plaindre de leur représentativité?

    Non. Vraiment. Je suis Admiratif….. 🙄

  19. La aussi c’est drôle.

    Tu te plains que les PoC voient du racisme partout.
    Et on fait une blague à référence historique et tu considères ca comme une attaque?

    Vous vous plaignez qu’on parle que des noirs, mais vous montrez bien que des qu’un film ne se concentre pas sur des personnages blancs, vous vous sentez totalement destabilisés et insecures.

    Ce sujet est vraiment intéressant… 

  20. Hum, non.
    une « attaque » (appelle le comme tu veux) gratuite et insultante, ce n’est pas une blague, surtout si dans le même temps, le blanc en question n’est pas en mesure de faire une « blague à référence historique » sans se prendre une shitstorm en retour.
    Je regarde de tout, de toutes les cultures, et bizarrement, je ne trouve pénible que les films/séries de blaxsploitation (et je ne parle bien que de ceux ci), parce qu’ils rendent, en général, les blancs responsables de l’intégralité des soucis qu’ils rencontrent dans leur vie, et c’est ni destabilisant, ni insécurisant, c’est juste fatigant, simplement parce que c’est faux.

  21. Apu est un stéréotype, une caricature à gros trait. Tout comme Homer, Marge, Bart, etc…Faut quand même être totalement à coté de la plaque pour reprocher ça à une série basée sur la caricature.

    Si j’étais aussi bête que ça, je devrais me sentir offensé que les enseignants soit représentés par Mme Krapabelle, qui n’apprécie pas son travail, n’est pas très cultivée et vit dans un désert affectif.

  22. Ah ! les Crybullies ( brutes qui chialent ), des gens en mal d’attention publique qui hurlent a tout va  :that’s wacist, you’re a biggot ( c’est waciste, vous etes intolerant ) si vous aimez le curry, les tetes de negres, les gateaux bamboula. Ils ont desorganisé et detruit la reputation d’universites US prestigieuses et ils debarquent en France bientot ! NON !

  23. Pareil je ne comprends pas que cette accusation de racisme ou de mépris d’une communauté est réussie a passer.
    Tous les personnages sont des caricatures de leur milieu ou de ce qu’il représente en fait.
    Franchement accuser les Simpsons de dénigrer une communauté ou un groupe de personnes avec de mauvaises intentions…. J’espère que celui qui a initié ce mouvement est content maintenant le monde des Simpsons sera un monde sans indien…. Ça sera quoi la prochaine critique les Simpsons nient l’existence d’une communauté lol

  24. Et le white privilege n’existe pas…..

    En attendant, on peut sentir que t’as pas une seule fois essayé de te mettre dans les chaussures des PoC.

    Pire. Les rares fois ou on te met dans une situation qui s’en rapproche sans pour autant atteindre le même degré d’exclusion, tu cries « Au scandale » et continues le déni totale de ce que la situation en question est censé te montrer…

  25. – Jamais dit que ça n’existait pas. Mais entre être désavantagé de part sa couleur de peau, et que tous les soucis de ta vie viennent des méchants blancs, y a un monde.
    – Si si, t’inquiètes pas, j’ai même été bosser à l’étranger où j’étais, de fait, en minorité. C’est compliqué, mais si on fait pas de vagues et si on s’acclimate, ça passe super bien.
    – Donc, insulter quelqu’un pour un fait dont il n’est pas du tout responsable, et implicitement le rendre responsable de fait horrible qu’on subit tes ancêtres, c’est une situation qui est sensé montrer quelque chose ? A part de la rancoeur mal dirigée et de la haine, je vois pas bien.
    C’est comme si, parce que quelqu’un a frappé mon grand père y a 60 ans, j’allais frapper le petit fils de son agresseur, et quand il se plaint, je lui dit qu’il est raciste et qu’il ne comprends pas la situation en question.
    Combattre le feu par le feu. Diffuser la haine de l’autre. Le racisme est en voie d’extinction, pas de doute.

  26. Fragilité? haha mec viens me dire ça entre quatre yeux, tu verras si je suis fragile 😀 pas une menace « je suis un dur d’internet » mais vraiment, tu me connaîtrais que tu ne sortirais pas cela.

    Ensuite, tu uses de la rhétorique fallacieuse à deux balles: je cite une série, donc tu conclues que je sens mon intégrité sociale menacée parce que je ne peux pas m’identifier physiquement avec le héros. D’une part, mais qu’est-ce que c’est que cette ****** de bouillie de ***** vous avez le cerveau grillé les gars. Intégrité sociale mais wtf sérieux pfff…d’autre part, cette propagande anti-blanc que je dénonce ne se résume pas à cette série, les exemples sont nombreux et prétendre le contraire ou refuser de le voir relève de la déviance psy.

    Sans déconner…vous êtes vraiment perchés, vous ne vous en rendez même pas compte. Je prends mon temps perso pour te répondre, c’est inutile car je te convaincrais pas de la bêtise de tes propos et ta bouille remplie de buzz words à la mode (qui ne durera pas) ne me touchera pas (wow quelle surprise ça m’scie les jambes haha).

    Vois ça comme une bouteille à la mer, une main tendue pour toi…réfléchis deux secondes à ce que tu écris, fais preuve de moins de mauvaise foi (tu tires des conclusions à la con cf ton message) et peut-être que ton discours sonnera moins creux. Je me doute que tu resteras campé sur tes convictions à deux balles mais je tente quand même le coup…avant ta réponse inutile, inévitable et tout autant malhonnête que je ne lirai pas.

  27. Tu serais pas en train de MANsplainer là?? attention tu vas le triggered le mec avec ton white privilege et ta toxic masculinity. 
    @LinkChaser, d’autres buzz words à la mode que tu veux ajouter? fais-toi plaiz, espèce d’hystérique pro de l’outrance.

  28. Les gars ne réalisent pas que blancs ou noirs ou gris ou jaunes, peu importe: les comportements qui sont objectivement dénonçables ne sont pas attribuables à une race, mais plutôt à une position de pouvoir…genre ses noirs n’abusent jamais quand ils ont le pouvoir de le faire…

    Allez va, toujours la même rhétorique stupide straight from twitter que cet imbécile régurgite sans aucun recul…j’ai essayé de discuter avec les gens comme lui, tout comme tu le fais, mais tu réaliseras tôt ou tard qu’il n’y a pas de raison chez eux; ils ne réfléchissent pas à ce que tu écris. Ils lisent chacune de tes phrases en se demandant quelle faille ils vont pouvoir exploiter de manière fallacieuse; car ne te méprend surtout pas: il n’y a pas de débat d’idées possible avec les pro de l’outrance comme lui, il y a juste une bonne opinion, la sienne, qu’il doit imposer sur la tienne (qui est mauvaise puisque différente).

    Comment oses-tu penser de façon intelligente et opposer des arguments au discours victimisant, déresponsabilisant des ces lavés du cerveau?? I’M TRIGGERED

  29. Encore du politiquement correct à la sauce indignation des minorités. Déjà on voit que Hari Kondabolu ne connait absolument rien du personnage d’Apu. Dans un épisode on apprend qu’il est sorti 1er d’une école de math/science en proposant une IA quasi imbattable à un jeu (échec mais je ne sais plus) sous forme de carte carton percées… que Bart va faire tomber cassant l’ordre.
    Apu n’est pas un Idiot, c’est un vendeur de superette qui va même jusqu’à avoir ses clients tout en étant très humain. Jamais je ne l’ai vu idiot. Il y a bien des stéréotypes sur l’Inde mais rien de direct ni d’aggressif.
    Bientôt on va reprocher aux personnages d’avoir l’accent de leur origine…

    Les producteurs des Simpsons sont en perte d’audiance, ça sent la fin car ils sont trop adoucis et  plus assez créatif. Du coup au moindre tracas qui peut nuire, ils ne créent plus, ils ne répondent plus, ils se couchent.

  30. On en revient a la même chose.

    les PoC ne devraient pas prendre mal les blagues en rapport aux clichés sur la couleur de peau, Par contre une blague sur les blancs, ça c’est une aggression…

    tu vois pas le 2 poids, 2 mesures la?

  31. L’hôpital qui se fout de la charité. 😂

    Les PoC sont plus mis en avant que d’habitude dans certaines oeuvres médiatiques et tu cries a la « guerre anti-blanc »…

    Et c’est moi qui suis de mauvaise foi?

    Rien qu’à lire comment tu t’enerves montre comment j’ai mis dans le mille.

    En espérant que tu arrives à faire ce travail d’introspection. 😘

  32. T’as toujours pas compris.

    Aujourd’hui, on peut faire une « blague » sur un blanc, mais pas sur une PoC. Ca me dérange.
    Soit on peut faire des blagues sur les blancs ET les PoC, et tout va bien pour tout le monde.
    Soit sur personne, parce que si une seule communauté est ciblée, c’est de la discrimination.

    TU vois pas le 2 poids, 2 mesures ?

  33. heuu, sinon tu comprends l’ironie ? je traite personne de raciste, au contraire, je comprends très bien l’idée caricaturale de la série, et c’est aussi ce que j’aime dans celle-ci…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *