Un constructeur inconnu lance le premier smartphone pliable

Smartphone

Par Olivier le

On attendait Samsung ou Huawei, mais les deux géants de l’électronique se sont fait griller la politesse par un constructeur chinois totalement inconnu : Rouyu Technology a en effet dévoilé le premier smartphone à écran pliable.

Le FlexPai est un appareil étonnant à bien des égards. L’écran est l’élément le plus important : il mesure 7,8 pouces lorsque l’appareil est déplié, soit une petite tablette. On peut le plier en deux comme un livre, la dalle étant alors à l’extérieur. Dans ce format, il est possible d’utiliser les deux « côtés » du terminal qui adapte alors son affichage.

Le premier dans sa catégorie

Le smartphone (ou la tablette ?) fonctionne avec une puce Snapdragon 8150, le haut de gamme de Qualcomm de l’année prochaine… qui n’a pas encore été présenté par le fondeur ! L’appareil pliable propose aussi deux appareils photo de 16 et 20 mégapixels. D’après ce qu’on peut en voir, il est difficile de s’enthousiasmer pour le FlexPai, au-delà de la performance technologique : que ce soit en version pliée ou dépliée, le terminal demeure assez peu pratique.

Déplié, son épaisseur est de 7,8 mm ce qui en fait une tablette relativement épaisse, mais lorsque l’écran est replié sur lui-même, elle dépasse 1,5 cm, sans oublier l’espace vide entre les deux parties. Il faut trouver de la place dans sa poche pour glisser un tel objet. Et puis le design rappelle les vieilles tablettes Windows d’avant l’iPad…

Il s’agissait visiblement d’être le premier à se lancer sur ce marché avec une technologie naissante. C’est gagné ! Rouyu Technology a lancé les précommandes du FlexPai en Chine, où le smartphone est proposé à partir de 8,999 yuans (près de 1.150 euros tout de même) pour la version de base équipée de 6 Go de RAM et 128 Go de stockage. Au passage, cela donne une idée des tarifs que les constructeurs plus connus devraient pratiquer pour leurs propres appareils pliables.