GPS : Google Maps pioche une nouvelle fois dans les fonctionnalités de Waze

Automobile

Par Henri le

Depuis que le géant de Mountain View a racheté Waze, il n’hésite pas à intégrer les fonctionnalités de ce dernier à Google Maps.

Les applications GPS font partie des plus utilisées par les possesseurs de smartphones, que ce soit pour trouver son chemin ou effectuer de longues distances en véhicule. En tant qu’acteur majeur du net, Google a très vite mis en place son propre service, Google Maps, qu’il n’a cessé de faire évoluer au fil des années.

C’est donc sans surprise qu’il a conquis des millions d’utilisateurs. Pourtant, nombreux sont les automobilistes ayant jeté leur dévolu sur un acteur a priori nettement moins puissant : Waze.

Une application qui a su se différencier en se basant sur une cartographie modifiable par les utilisateurs. Un moyen d’améliorer constamment le service et de bénéficier d’informations routières en temps réel. Une idée brillante, qui s’est également démocratisée en signalant la présence des radars routiers.

Acheter la concurrence

Face à ce concurrent gênant, Google a fait ce qu’il sait faire de mieux : le rachat. C’est donc en 2013 que Waze est passé sous l’égide de la multinationale. Depuis, la firme ne cesse d’importer des fonctionnalités de Waze vers Google Maps.

C’est aujourd’hui le cas du signalement, comme le rapporte le site Android Police. Des utilisateurs de Google Maps rapportent en effet qu’ils ont découvert une nouvelle option leur permettant d’indiquer aux autres utilisateurs la présence d’un accident ou d’un radar.

Via Android Police

Auparavant, Maps affichait simplement les événements routiers partagés par ceux utilisant Waze. Mais il était impossible de modifier ou de participer à ces derniers. On imagine donc que cette nouvelle fonctionnalité est encore en phase de test et que son déploiement n’est pas imminent.

Mais si Google continue comme ça, Waze n’aura plus que son interface, notamment l’affichage de la limite de vitesse (bien pensé) pour lui. Reste à savoir si la communauté Waze, très soudée, se sentira prête à faire le changement.