Bande-annonce finale pour Dragon Ball Super : Broly qui s’annonce explosif

Cinéma

Par Mathieu le

Et une dernière bande-annonce pour Dragon Ball Super : Broly ! Alors que des chanceux pourront découvrir le long-métrage dans six jours lors de l’avant-première mondiale organisée à Tokyo, la Toei a diffusé, cette nuit, de nouvelles images de l’affrontement entre les trois Saiyans les plus puissants de l’univers.

Trois Saiyans, un grand gagnant ?

Les Japonais n’ont plus qu’un gros mois à patienter avant de pouvoir, enfin, découvrir les dernières aventures de Gokû et Vegeta. Le film Dragon Ball Super : Broly, annoncé en décembre 2017, s’est laissé découvrir au fil des mois, quitte même parfois à trop en dire (on pense notamment à la seconde bande-annonce). Pour cette bande-annonce finale, la Toei a eu l’ingénieuse idée de faire monter la pression une dernière fois tout en s’assurant de ne rien dévoiler sur le synopsis général et les surprises certaines que réserve le film.

Une fois encore, on ne peut que saluer le travail de Tatsuya Nagamine, le réalisateur, qui a su mettre en scène avec beaucoup de dynamisme ce nouveau volet qui devrait en mettre plein les yeux. Pour ne pas changer, c’est le trio Gokû-Broly-Vegeta qui est au cœur de ces quelques séquences, trois personnages qui paraissent unis par un lien encore plus fort que celui de leur race Saiyan. Techniquement, le film, qui a bénéficié de moyens financiers et humains importants, parait être le plus abouti à ce jour pour la franchise Dragon Ball. Le design des différents héros n’y trompe pas puisqu’un véritable hommage au coup de crayon d’Akira Toriyama et à l’animé des années 90 semble vraiment s’opérer au fil des images.

Pour rappel, Dragon Ball Super : Broly sort le 14 décembre 2018 au Japon bien qu’une avant-première mondiale ait lieu mercredi prochain à Tokyo. Quelques centaines de chanceux, venus du monde entier, pourront découvrir le long-métrage et s’exprimer sur sa qualité. Aux États-Unis, c’est bien le 16 janvier 2019 que le long-métrage est attendu alors qu’on est toujours dans l’attente d’une sortie française.

Si le Grand Rex, à Paris, négocie toujours une diffusion en avant-première (certainement pour le début d’année 2019), il ne serait pas étonnant que de nombreuses salles de cinéma puissent faire de même durant le premier trimestre. On ne manquera pas de vous tenir au courant.