Black Friday 2018 : le volume de commande a beaucoup grimpé par rapport à l’édition 2017

Business

Par Alvin Etafe le

Le Black Friday s’est terminé et d’après cette étude, les Français en ont bien profité.

Le weekend dernier, le Black Friday a retenti dans les quatre coins du globe. Véritable institution aux Etats-Unis, cet événement s’est imposé dans les habitudes des consommateurs français, avec une particularité : des promotions tout le weekend. Et les chiffres attestent une forte mobilisation.

Le Black Friday, un rendez-vous qui se voit dans les chiffres

Selon le Webloyalty Panel, qui regroupe plus de 30 sites e-commerce, une forte hausse a été constatée par rapport à l’année dernière. Une augmentation de 34% des commandes en ligne a été enregistrée par rapport à 2017, pour le seul jour de vendredi. Un chiffre qui monte jusqu’à +347 % si on compare les résultats avec 2014, date de la première édition.

Le sondage souligne une augmentation de 287% par rapport au vendredi précédant l’événement, tandis que le chiffre atteint les +372%, par rapport au vendredi moyen en cette année 2018. On note la montée en puissance du m-commerce (achat sur smartphone) avec une amélioration de 33% par rapport au l’édition précédente. Le Black Friday a toutefois mobilisé les Français tout au long du weekend.

Webloyalty constate ainsi une progression de 38% du volume global de commandes en ligne par rapport à l’année dernière, sur la période du vendredi à dimanche. Une hausse de 187% des commandes en ligne a été constaté par rapport au week-end moyen en France, tandis qu’une différence de 118% est remarquée par rapport au week-end précédant l’événement.

La maison et la mode ont la cote

Quels produits ont eu le plus de succès  pendant cette édition 2018 ? Selon Webloyalty, les articles de l’univers de la maison ont eu un gros succès (+47% par rapport à 2017 sur la journée du vendredi). Sur la période du vendredi au dimanche (le Cyber week-end), le volume de commandes sur les articles de mode a également augmenté: +7% par rapport à l’an dernier.

Le mouvement des gilets jaunes pourrait bien n’être pas étranger  à ce succès sur le web. Comme l’explique le Centre National des Centres commerciaux au Journal du net, “le blocage des routes et ronds-points a pénalisé en province les centres périphériques uniquement accessibles en voiture”. Ces blocages ont sans doute en revanche incité les consommateurs à se tourner davantage vers le web.