Netflix teste l’abonnement à la semaine dans certains pays

Sur le web

Par Henri le

Netflix a beau être le géant de la SVoD, cela ne l’empêche pas de travailler sur de nouvelles manières de convertir des clients. Et l’abonnement à la semaine pourrait en être une.

Netflix connait un succès mondial, notamment grâce à ses contenus originaux et ses séries à succès. Mais la firme ne cesse d’expérimenter de nouveaux formats d’abonnements, capable de s’adapter aux désirs du plus grand nombre. C’était notamment le cas récemment avec la variante « Ultra » qui permettait de bénéficier d’un meilleur son et d’une meilleure image ou encore avec une offre low-cost, à destination des mobiles.

Netflix teste désormais des abonnements réduits dans le temps. C’est le cas en Autriche, où il est actuellement possible de profiter du service à la semaine. Trois tarifs sont proposés et permettent de profiter des programmes de la même manière qu’avec l’abonnement mensuel. Ils débutent à 2,49 euros pour l’offre Basique et vont jusqu’à 3,99 euros pour l’offre Premium. L’offre Standard coûte elle 2,99 euros comme le constate le journal DerStandard.

Crédits : DerStandard

Une option qui parait idéale pour « binge-watcher » une série lors d’une semaine de congés. La technique employée par Netflix pourrait par ailleurs être payante puisqu’elle donne un avant-gout peu onéreux de l’étendue de ses programmes, et donne envie de passer à l’abonnement mensuel encore plus avantageux. La firme n’a pas indiqué si elle comptait démocratiser cette nouvelle offre en Europe, mais on imagine que l’idée lui trotte dans la tête.