En Allemagne, Apple arrête la vente des iPhone 7 et 8

Apple

Par Olivier le

Ça chauffe entre Apple et Qualcomm. En Allemagne, le constructeur a dû retirer de son Apple Store les iPhone 7 et 7 Plus, ainsi que les iPhone 8 et 8 Plus : ces smartphones enfreignent des brevets de Qualcomm.

Après avoir croisé le fer contre Apple en Chine avec un certain succès, Qualcomm a remporté une nouvelle bataille sur le sol européen, en Allemagne plus précisément. Quelques jours avant Noël, une cour de Munich a statué que plusieurs modèles d’iPhone (les 7/7 Plus et 8/8 Plus) violaient la propriété intellectuelle du créateur des puces Snapdragon, en particulier sur l’économie d’énergie.

Apple doit s’exécuter malgré l’appel

Apple a alors retiré de la vente ces smartphones dans les 15 boutiques physiques que le constructeur possède outre Rhin. En fin de semaine, c’était au tour de l’Apple Store en ligne, qui doit désormais se contenter de commercialiser les iPhone les plus récents (les iPhone XS, XS Max et XR ne sont pas concernés par la décision de justice).

La situation concernant les opérateurs et les revendeurs tiers n’est pas très claire, il semble qu’ils aient toujours le droit de vendre les modèles incriminés même si la justice a ordonné à Apple que cesse la distribution des iPhone 7 et 8 par ces canaux. Dans une déclaration, le constructeur a assuré que ces smartphones étaient toujours disponibles dans 4.300 points de vente en Allemagne.

Apple a fait appel de la décision de la cour allemande. Une procédure qui n’est pas suspensive : l’entreprise se doit d’interrompre la commercialisation des iPhone coupables d’infraction le temps de l’examen de l’appel. De son côté, Qualcomm a provisionné 1,3 milliard d’euros qui servira à compenser les pertes subies par Apple si la justice faisait volte-face.