Ultima Thulé : de nouvelles photographies de l’astéroïde publiées par la NASA

Espace

Par Julie le

Lancée le 19 janvier 2006, New Horizon révèle de nouvelles images de l’astéroïde Ultima Thulé. À l’origine envoyée pour analyser Pluton, la sonde spatiale a continué sa course à plus de 50.5000 km à l’heure en direction de l’objet céleste le plus lointain jamais étudié.  

Après avoir étudié Pluton depuis le 14 juillet 2015, la sonde spatiale s’est dirigée vers Ultima Thulé. Vestige de la création de l’univers, elle est issue de la collision entre deux astres. Celle qui ressemble à un bonhomme de neige avait été découverte à l’aide d’un télescope en 2014 et intéresse aujourd’hui les scientifiques de la NASA. Les premières photographies étaient apparues dès le 2 janvier, mais deux nouveaux clichés révèlent des détails jusqu’ici inconnus. “New Horizon a une place importante dans nos cœurs, c’est un intrépide et déterminé petit explorateur, mais aussi un bon photographe” explique Ralph Semmel, directeur du Laboratoire de Physique John Hopkins.

Des cratères et un collier de lumière

Retravaillée par les spécialistes de la NASA, les photographies dévoilées le 19 janvier dernier montrent des cratères sur le caillou de 30 kilomètres de diamètre. Au sommet de l’astre, on peut apercevoir des fosses dont les plus grandes mesurent jusqu’à 700 mètre. Même si leur origine n’a pas encore été déterminée précisément, il s’agirait de cratères d’impacts ou d’effondrement dû à une dépression. Autre particularité qui intéresse les scientifiques, c’est le collier de lumière situé à la jonction entre les deux lobes de l’astéroïdes. Il aurait été créé lors de la collision à très faible vitesse.

De nouvelles photographies dans les jours à venir

La photographie prise à seulement 6.700 km de l’objet devrait être rejointe rapidement par d’autres en meilleure résolution. Elles permettront aux scientifiques d’analyser plus précisément la géologie de l’objet céleste vieux de 4.5 milliards d’années. La sonde devrait envoyer des informations pendant encore une vingtaine de mois.