Changement d’heure : vous avez encore votre mot à dire

Science

Par Julie le

C’est le débat qui divise depuis longtemps. Instaurée après le choc pétrolier en 1973, l’heure d’été avait pour but de faire des économies d’énergies. Après une étude lancée cet été, le constat est sans appel, 84 % des Européens (majoritairement des votants allemands) sont en faveur de la fin du changement d’heure. L’Assemblée nationale appelle au vote.

L’été dernier, la Commission européenne avait interrogé les citoyens sur la question du changement d’horaire. Un questionnaire qui avait révélé que 84 % des votants statuaient en faveur de l’abandon de celui-ci. Le texte proposé par la Commission européenne laisse le choix à chaque pays de décider. En France, l’Assemblée nationale fait appel à ses citoyens pour trancher. Chacun peut voter pour l’heure qui lui convient le plus. Entre l’heure d’hiver et l’heure d’été, laquelle aura la préférence des Français. Il semblerait qu’au niveau européen, ce soit l’heure d’été qui l’emporte avec 56 %.

La sécurité routière et la santé

Parmi les arguments en faveur de ce choix de l’heure d’été, on retrouve la sécurité routière. Selon la DSCR ( délégation à la sécurité et la circulation routière) à l’occasion du passage à l’heure d’hiver, le nombre d’accidents augmenterait considérablement. Elle précise dans un article de 2015 “l’heure d’hiver intensifie la période d’obscurité notamment en fin d’après-midi, période où le trafic est le plus dense”. Coté sommeil aussi le changement d’heure aurait des conséquences trop importantes au vu du peu d’économies énergétiques constatées. Claire Leconte, chronobiologiste, confiait à l’Obs “l’organisme des êtres humains est mieux adapté à un horaire fixe”

Rappelons qu’en choisissant l’heure d’été le soleil se lèvera plus tard soit 9 h 45 le 21 décembre à Paris. Alors qu’à l’heure d’hiver, le 21 juin, il se lèverait à 4 h 45 contre 5 h 45 à l’heure d’été.