Virgin Galactic a transporté sa première passagère dans l’espace

Espace

Par Manon le

Le SpaceShip Two a effectué son deuxième vol et a atteint des contrées encore plus hautes que lors de son premier voyage. Mais cette fois-ci, les pilotes n’étaient pas seuls, une passagère les accompagnait. Beth Moses est donc la première femme du projet à s’envoler aux frontières de l’espace. 

L’entreprise Virgin Galactic qui a pour idée folle d’emmener des personnes lambda faire du tourisme aux portes de l’espace vient d’effectuer son deuxième vol. Et cette fois-ci, une passagère était de la partie.

Vers l’infini et l’au-delà

Beth Moses, instructeur en chef des astronautes à Virgin Galactic, est la première passagère à avoir pris place à bord du SpaceShip Two en direction de l’espace. En décembre dernier, le premier vol avait atteint l’altitude de 82.7 kilomètres. Cette fois-ci, la navette a atteint l’altitude de 89.9 km.

Si certains puristes définissent le début de l’espace à 100 km d’altitude, la hauteur atteinte par SpaceShip Two peut déjà être considérée comme les prémisses de l’espace. Lors du voyage, la navette a atteint une vitesse de pointe trois fois supérieure à la vitesse du son.

Le tourisme spatial à porté de main

N’oublions pas que l’objectif principal de Virgin Galactic est d’envoyer des touristes aux frontières de l’espace pour leur faire expérimenter un vol en apesanteur. Si Beth Moses était du voyage, ce n’était évidemment pas de manière innocente. Elle avait besoin de tester l’environnement de « la cabine client et des vols spatiaux du point de vue des passagers ». Au moment des premiers vols touristiques, elle sera en charge de la préparation des futurs passagers. Elle devra les briefer sur ce qui peut les attendre une fois dans l’espace. Son expérience sur ce vol sera donc précieuse pour préparer le training adéquat.

Virgin Galactic prévoit de poursuivre ces vols tests tout au long de l’année. La société prévoit de déménager prochainement au Nouveau-Mexique, lieu d’où décolleront ses premiers vols touristiques. Aucune date n’a encore été officiellement fixée mais Richard Branson (fondateur de Virgin Galactic) a annoncé espérer effectuer son premier vol sur sa navette d’ici l’été prochain.