Amazon va employer une méthode radicale pour lutter contre les contrefaçons

Sur le web

Par Remi Lou le

Face à l’afflux de contrefaçons sur Amazon, le géant du e-commerce souhaite employer une méthode radicale : permettre aux marques de retirer directement les contrefaçons du site. Mais ce n’est pas tout, car la firme a également mis au point différents outils afin de lutter au mieux contre les produits contrefaits.

Difficile pour Amazon de vérifier chaque annonce postée sur sa marketplace. Malgré une politique ferme envers les contrefaçons, de nombreux vendeurs arrivent encore à se faufiler entre les mailles du filet en proposant des produits contrefaits, une pratique qui devrait être largement endiguer grâce au Project Zero.

Avec le « Project Zero », les contrefaçons trépassent

Avec le Project Zero, Amazon assure que les contrefaçons pourront être repérées bien plus facilement et rapidement. La firme de Seattle a ainsi développé plusieurs outils afin de mettre à mal les produits contrefaits.

Le géant du e-commerce a ainsi mis en place une projection automatisée. Cet outil, testé par la firme, est parvenue à éliminer 100 fois plus de contrefaçons en numérisant plus de 5 milliards de mises à jour de listes de produits. La firme de Seattle compte également « sérialiser » les produits en vente, afin d’analyser et de confirmer leur authenticité. Ainsi, Amazon va attribuer un code unique à chaque produit, code qui sera vérifié lorsqu’un achat sera effectué et qui permettra à Amazon d’intercepter un produit contrefait avant que celui-ci n’arrive au client.

Permettre aux marques de retirer directement les produits de la marketplace

Enfin,  Amazon va tout simplement permettre aux marques de supprimer directement une contrefaçon du site. Auparavant, les marques devaient signaler le produit à Amazon, qui se chargeait ensuite de le retirer de ses rayons virtuels. Désormais, les marques pourront retirer elles-mêmes le produit en question du site, ce qui permettra de gagner un temps considérable. 

Cependant, les marques éligibles seront soumises au bon vouloir d’Amazon. La firme de Jeff Bezos affirme que « les forces combinées d’Amazon et des marques peuvent permettre d’abattre les contrefaçons », mais que « les marques doivent maintenir un niveau de précision élevé pour préserver leurs privilèges Project Zero ».