Le Redmi Note 7 arrive en Espagne à un tarif toujours aussi aggressif

Smartphone

Par Henri le

Les Redmi Note 5 et 6 ont connu un franc succès grâce à un rapport qualité/prix quasiment imbattable. Et cela n’est pas prêt de s’arrêter avec cette nouvelle version.

Le Redmi Note 7 a récemment été officialisé en Asie et s’apprête à sortir chez nos amis ibériques. L’Espagne est en effet devenue une terre de choix pour le développement en Europe de la marque, qui est une filiale de Xiaomi.

La fiche technique de l’appareil vise une nouvelle fois le milieu de gamme, mais on souligne une volonté de proposer une expérience photo encore plus aboutie.

Le smartphone dispose d’une dalle de 6,3 pouces en définition Full HD+, surplombée d’une encoche en goutte d’eau. Elle embarque un SoC Qualcomm Snapdragon 660 couplé avec 3 à 6 Go de RAM et 32 ou 64 Go de stockage. L’autonomie est assurée par une batterie de 4000 mAh, ce qui devrait lui conférer une très bonne autonomie. Le port USB-Type C (compatible Quick Charge 4), le jack 3,5 mm et le lecteur d’empreinte digitale (au dos) répondent à l’appel.

Pour la photo, Redmi a opté pour un double module photo de 48 Mpx (ouvrant à f/1,8) + 5 Mpx. On se contentera d’un capteur de 13 Mpx à l’avant. Une montée en gamme qui ne se ressent pourtant pas sur la facture, alors même que la majorité des marques chinoises font gonfler leur prix depuis un an ou deux.

Le site officiel de Xiaomi en Espagne indique qu’il sera vendu 179 euros en version 3 Go RAM/ 32 Go de stockage dès le 14 mars prochain. Les 5000 premiers acheteurs auront même droit à une ristourne faisant chuter le tarif à 149 euros. Redmi continue donc d’afficher des prix extrêmement abordables pour des appareils souvent bien équilibrés et répondant aux attentes de nombreux clients au budget très serré. On peut s’attendre à ce qu’il coute le même prix dans l’hexagone, comme ce fut le cas auparavant. Il devrait être présenté le 12 mars prochain chez nous.