Qualcomm gagne une manche symbolique contre Apple

Apple

Par Olivier le

Ce n’est qu’une petite victoire pour Qualcomm, mais elle est hautement symbolique : un tribunal américain a jugé qu’Apple avait bien enfreint trois brevets lui appartenant.

Dans la longue bagarre de tribunaux entre Apple et Qualcomm, ce dernier peut se réjouir. Il y a quelques jours, un jury de San Diego a condamné le constructeur de l’iPhone pour une infraction à trois brevets appartenant à son (ex) fournisseur de puces réseau. L’amende est fixée à 31 millions de dollars.

Trois brevets enfreints

Les brevets en question portent sur la connexion rapide à internet, au traitement graphique et à l’autonomie, ainsi qu’à la gestion des données entre le modem et le processeur de l’appareil. Qualcomm, qui obtient l’amende réclamée pendant le procès, demandait 1,41 $ par iPhone vendu qui enfreignait ses inventions.

La somme finale ne représente pas grand chose pour une entreprise aussi rentable qu’Apple. Malgré tout, cette décision marque une victoire importante pour Qualcomm qui peut s’en prévaloir auprès d’autres cours de justice dans le monde. En plus des États-Unis, les deux groupes ont maille à partir en Allemagne et en Chine. Dès le mois d’avril un nouveau procès plus retentissant encore aura lieu, cette fois autour des royalties dues à Qualcomm : on parle de milliards de dollars.

Apple et Qualcomm, autrefois partenaires privilégiés, sont entrés dans une véritable guerre judiciaire il y a deux ans. Le résultat de cette bataille de prétoires pourrait peser lourd non seulement pour leur réputation, mais aussi pour leur trésorerie. En particulier pour Qualcomm dont les finances sont moins florissantes que celles d’Apple.

Source: Cnet