Game of Thrones : un mathématicien analyse les symboles de la série

Série

Par Julie Hay le

Introduit de façon impromptue dans la conversation suite à la scène d’amour entre Jon Snow et Daenerys, le nombre d’or refait parler de lui. The Verge a fait appel à un mathématicien pour déchiffrer les symboles présents dans la saga.

Attention Spoilers

Le premier épisode de Game of Thrones était diffusé dimanche sur HBO et apportait avec lui son lot d’énigmes. Si les marcheurs blancs n’ont pas montré le bout de leur nez gelés, ils n’ont pas oublié leur mission. Le roi de la Nuit et son armée marche vers Winterfell et laisse un message aux Nordiens. Avec des morceaux humains et la dépouille du jeune Ned Umber, les marcheurs ont tracé un symbole qui ne nous est pas inconnu. Dans l’épisode 3 de la saison 3, alors que Jon est au nord du mur avec la garde de Nuit, il est témoin d’un étrange spectacle. Les marcheurs ont tracé au sol, une spirale à 7 branches avec des cadavres de chevaux. Plus tard dans la série, dans la saison 6, on retrouve ce symbole lors de la révélation sur la création des marcheurs.

Le symbole omniprésent

Le premier épisode s’ouvre sur un massacre au nord du Mur et un premier symbole apparaît à ce moment. Les corps disposés dans la neige forme un signe que les mathématiciens connaissent bien. Le cercle fendu d’un trait n’est pas sans rappeler le Φ, représente souvent le nombre d’or. Le dessin macabre de l’épisode 1 de la saison 8 aussi le symbolise. La ressemblance avec la spirale de Fibonacci est frappante. Même si elle est dans le sens inverse du symbole originel, elle occupe une place importante dans l’univers. Sa signification n’est pas encore connue mais il y a fort à parier qu’elle sera exploitée dans les épisodes suivants.

Le nombre 7

Outre sa forme, le symbole comporte 7 branches. Si le chiffre est important dans notre monde, il l’est aussi à Westeros. Le mathématicien observe qu’il est récurrent dans l’univers de R.R. Martin. Il y a 7 grandes maisons qui se battent pour le trône, 7 divinités dans la religion officielle, 7 royaumes.

Peut-être l’étude de ses signes permettra aux personnages de sortir victorieux de la bataille face aux marcheurs blancs ? Samwell devra se plonger dans ses livres pour trouver un élément de réponse.