Facebook anticipe une amende de 3 à 5 milliards de dollars après les polémiques

Business

Par Amandine Jonniaux le

Critiqué de tous les côtés après les polémiques l’accusant de non-respect de la vie privée, Facebook semble avoir pris la mesure des risques encourus, avec une enveloppe conséquente allouée à d’éventuelles amendes.

Le nombre d’utilisateurs de Facebook continue inexorablement d’augmenter malgré les polémiques à répétition. Il y a quelques jours, le géant des réseaux sociaux annonçait même un chiffre d’affaires publicitaire record de plus de 15 milliards de dollars sur les trois derniers mois. Pourtant, Facebook pourrait bien recevoir la plus lourde amende de l’histoire de la Commission Fédérale du Commerce (FTC) concernant l’utilisation des données personnelles. À ce jour, l’amende la plus importante s’élève à “seulement” 22,5 millions de dollars et a  été infligée en 2012 à Google dans une affaire de pistage non consenti des internautes.

De nombreuses affaires en cours

Pas un mois ne passe sans que Facebook ne se retrouve au cœur d’une affaire de violation de vie privée. Des affaires à répétition, malgré les réguliers coups de communication de la part de Mark Zuckerberg pour redorer le blason de son entreprise. Récemment, ce sont plus de 540 millions d’utilisateurs qui ont vu leurs données fuiter en clair sur des serveurs publics. Lucide sur le fait que la FTC projette de lui infliger une lourde sanction pour le scandale de Cambridge Analytica, le réseau social a annoncé lors de la publication de ses résultats pour le premier trimestre 2019, que 3 milliards de dollars avaient été mis de côté pour amortir le choc.

“Cette question n’est pas résolue, de sorte que le montant réel du paiement demeure incertain. Cependant, nous estimons que cette perte se situe dans une fourchette de 3 à 5 milliards de dollars” – David Wehner, directeur financier de Facebook

En anticipant une éventuelle amende de 3 à 5 milliards de dollars, la firme espère ainsi protéger ses arrières, mais se prive aussi d’une bonne partie de son bénéfice net, désormais estimé à 2,43 milliards de dollars (-51% par rapport à l’année dernière).

Source: Facebook