Tout pour l’écran dans le nouveau Meizu 16s

Smartphone

Par Olivier le

Comment agrandir l’écran à la surface d’un smartphone ? Certains constructeurs ont fait le choix de l’encoche ou du trou, d’autres sont allés plus loin dans l’audace avec des tiroirs mécaniques.

Avec le 16s, Meizu est resté relativement sage. Le smartphone, tout juste annoncé, encadre en effet son écran entre deux bordures en haut et en bas plus épaisses que sur les côtés ; l’effet de symétrie est à peu près bien respecté, contrairement à d’autres appareils.

Pas d’encoche, pas de trou, un grand écran

La bordure en haut permet au constructeur de glisser un appareil photo de 20 mégapixels (f/1.6) pour les selfies. Pas besoin de mécanisme compliqué ou d’encoche donc, pour un résultat de design assez satisfaisant finalement. Et contrairement au Meizu Zero soi-disant sans trous, ce 16s n’est pas une blague !

Sur la fiche technique, on retrouve un solide haut de gamme puisque le Meizu 16s est équipé d’un écran Super AMOLED de 6,2 pouces (Full HD+), une puce Snapdragon 855 dotée de 6 à 8 Go de RAM (de 128 à 256 Go de stockage), un duo d’appareils photo au dos (48 mégapixels f/1,7 et 20 mégapixels f/2.6), une batterie d’une capacité de 3.600 mAh avec recharge rapide (24 w).

Pas de troisième module photo à l’arrière, ce qui est un peu dommage. Le lecteur d’empreintes digitales se positionne à l’intérieur de l’écran. Le 16s intègre un port USB-C et il fonctionne sous Android 9 Pie, avec la surcouche Flyme 7.3. Bonne nouvelle : l’appareil sera commercialisé en France le mois prochain, au prix de 425 euros la version 6/128.

Source: Meizu