Disney veut tout Hulu

Business

Par Olivier le

En lançant Disney+ il y a quelques jours, le groupe aux grandes oreilles n’a pas caché son ambition : avec un catalogue en or massif et un prix attractif, le service de streaming veut marcher sur les platebandes de Netflix.

Mais la stratégie de Disney ne s’arrête pas à Disney+. L’entreprise de Bob Iger en veut plus, et notamment Hulu. La plateforme de streaming est aujourd’hui détenue à 60% par Disney, suite au rachat de 20th Century Fox : le studio possédait 30% du service, qui se sont ajoutés aux 30% déjà entre les mains de Disney.

Chers tuyaux

Mi-avril, Hulu reprenait à AT&T les 10% que l’opérateur américain possédait du service. Avec 60% du capital de Hulu (voire 70% avec la part d’AT&T), Disney a déjà les deux mains sur le volant. Ce n’est cependant pas suffisant : la société chercherait à acquérir les 30% de Comcast.

Avoir la pleine propriété de Hulu permettrait à Disney de renforcer sa stratégie streaming, avec d’un côté Disney+ pour l’offre familiale, ESPN+ pour les amateurs de sports, et donc Hulu pour les productions plus adultes du groupe. Et de proposer une offre groupée que même Netflix ne pourrait égaler.

Il faut néanmoins que Disney parvienne à arracher à Comcast ces fameux 30%. Le câblo-opérateur a certes besoin d’argent frais, mais surtout il entend également se lancer sur le marché du streaming via la chaîne NBCUniversal. En cédant Hulu à Disney, Comcast créerait de fait un nouveau concurrent de taille pour sa propre plateforme.

Hulu n’est guère connu au-delà des frontières américaines. C’est un service de streaming de plus en plus populaire : le nombre d’abonnés a doublé, sa valorisation a quasiment triplé à 15 milliards de dollars. Malgré tout, l’entreprise continue de perdre de l’argent (1,5 milliard de dollars de pertes l’an dernier). Mais ce n’est pas cela qui effraiera Disney…

Source: CNBC