Amazon utilise un algorithme pour licencier automatiquement ses employés

Business

Par Amandine Jonniaux le

Le géant du e-commerce est de nouveau au cœur d’une polémique liée aux conditions de travail de ses employés.

Crédits Pexels via Pixabay CC

L’information n’est pas nouvelle, et elle est malheureusement connue depuis quelques années déjà. Plusieurs fois épinglé pour les conditions de travail particulièrement dures de ses employés, Amazon est de nouveau dans l’œil du cyclone. Le site The Verge a en effet récemment publié des documents démontrant comment l’entreprise de Jeff Bezos surveillait ses employés, mais aussi leur productivité, quitte à les licencier sans aucun ménagement.

“Les systèmes d’Amazon suivent le taux de productivité de chaque individu. (…) Ces systèmes génèrent automatiquement des messages d’alerte ou de cessation d’emploi (…) sans l’intervention de gestionnaires” – Extrait de la lettre publiée par The Verge

En plus de les sanctionner en cas de manque de productivité, les algorithmes de pistage mis en place par Amazon seraient même capables de licencier automatiquement un employé jugé trop peu efficace dans son travail.

Dans une lettre signée l’année dernière par un avocat d’Amazon et dévoilé par The Verge, l’entreprise admet ainsi avoir licencié “des centaines” de travailleurs entre août 2017 et septembre 2018 sans même l’intervention d’un responsable “humain” pour confirmer la décision prise par les logiciels. Leur tort ? Ne pas avoir réussi à atteindre les objectifs fixés par l’entreprise, pouvant aller jusqu’à 100 paquets par heure.