Cet avion propulsé par de puissants jets d’air pourrait rendre les vols plus sûrs

Science

Par Remi Lou le

Une société aérospatiale britannique vient de tester un avion expérimental sans ailerons. L’engin est dirigé via de puissants jets d’air, évitant ainsi d’avoir trop de pièces en mouvement qui peuvent tomber en panne lors d’un vol.

Source : @BAE Systems

BAE Systems a collaboré avec l’Université anglaise de Manchester pour créer le MAGMA. Il ressemble à s’y méprendre à un drone gigantesque, sans pilote. Le tout est contrôlé sans ailerons, mais est dirigé simplement grâce à de puissants jets d’air qui permettent de diriger le véhicule, rendant l’avion bien plus fiable face aux pannes. 

Deux dispositifs pour se passer d’ailerons

Un premier dispositif appelé Wing Circulation permet d’effectuer des mouvements dans l’axe d’oscillation transversal. Le jet d’air permet alors de propulser l’engin en passant par de fines ouïes placées sous les ailes, là où sont habituellement placés les ailerons.

BAE Systems a également imaginé une autre approche, appelé Fluidic Thrust Vectoring, qui s’occupe de diriger l’axe de tangage afin de faire monter, ou descendre, l’avion. Sur le même principe, les jets d’air sont envoyés vers le haut ou le bas depuis l’arrière de l’appareil, permettant à l’avion de tourner sans nécessiter d’ailerons.

Source : @BAE Systems

Grâce à ces deux technologies – qui doivent encore passer de nombreux tests avant de se démocratiser – les futurs aéronefs pourront être bien plus fiables, puisque cette technologie limite grandement le besoin de pièces mécaniques qui tombent régulièrement en panne, parfois même pendant un vol, une situation qui veut rapidement virer au cauchemar pour les passagers. Cette innovation venue d’outre-Manche pourrait bien contribuer à rendre les voyages aériens plus sûrs à l’avenir. 

Source: Gizmodo

6 réponses à “Cet avion propulsé par de puissants jets d’air pourrait rendre les vols plus sûrs”

  1. « Il ressemble à s’y méprendre à un drone gigantesque, mais sans pilote »
    Les drones n’ont pas de pilotes.

    Sinon j’ai une question: que se passe-t-il en cas de pane moteur? Un avion de ligne peut toujours se diriger mécaniquement et faire un atterrissage d’urgence en limitant la casse. Celui la n’a visiblement aucun moyen de se diriger sans moteurs.

  2. « BAE Systems a également imaginé une autre approche, appelé Fluidic Thrust Vectoring,
    qui s’occupe de diriger l’axe de tangage afin de faire monter, ou
    descendre, l’avion. Sur le même principe, les jets d’air sont envoyés
    vers le haut ou le bas depuis l’arrière de l’appareil, permettant à
    l’avion de tourner sans nécessiter d’ailerons. »

    se serait pas exactement l’inverse ? l’air envoyée en haut et en bas depuis l’arrière pour monter et descendre et et tangage pour tourner ??

  3. Le tangage est l’avant arrière, le roulis est le gauche droite, je ne me souviens plus du 3eme

    Edit : le lacet pour le 3eme axe

  4. C’est exactement ca. Si c’est un avion sans pilote, c’est un drone. Plutot normal qu’un drone ressemble à un drone.

  5. Et les volets, ils sont remplacés ?
    Quand aux pannes, j’ai rarement (voire jamais) entendu parler de panne des ailerons. 
    Et si leur système tombe en panne, qu’est ce qui se passe ? Ils ont bien des pièces faillibles (relais, etc.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *