C’est officiel, Magic the Gathering est le jeu le plus complexe du monde

En tout cas, selon Deep Blue, le superordinateur spécialisé dans les jeux d’échecs.

Crédits Michael Coghlan via Flickr CC

Ce n’est un secret pour personne, le jeu Magic : The Gathering est particulièrement complexe. Mais si les joueurs passent souvent des années à maîtriser parfaitement tous les rouages du titre inventé par Richard Garfield en 1993, il semblerait que les ordinateurs aussi, aient du mal à comprendre toutes ses subtilités. C’est en tout cas ce que révèle une récente étude publiée mi-avril par Stella Biderman, mathématicienne à l’université de Géorgie, Alex Churchill, chercheur indépendant et concepteur de jeux de société à Cambridge, et Austin Herrick, analyste de données de l’université de Pennsylvanie.

Pour calculer la difficulté du jeu, les chercheurs ont fait appel à Deep Blue, l’algorithme qui avait battu Garry Kasparov au jeu d’échecs. Après avoir traduit chaque carte en données exploitables, le verdict semble sans appel : L’issue d’une partie de Magic ne peut tout simplement pas être calculée de manière fiable par un algorithme informatique. Il faut dire qu’avec ses 20 000 cartes, et presque tout autant de règles en permanente évolution, le jeu ne dispose ni d’une durée fixe, ni de limites clairement définies.

Le jeu de go détrôné

Depuis la défaite de Kasparov en 1997, les intelligences artificielles n’ont eu de cesse que de s’améliorer pour perfectionner leurs chances de victoire face à l’humain. Après les échecs, c’est AlphaGo, le programme développé par Google qui avait remporté une impressionnante victoire face au champion du monde en titre Lee Se-Dol en 2016. Une sacrée prouesse pour les créateurs de DeepMind, qui s’attaquaient au jeu de go, considéré (du moins à l’époque) comme le plus complexe du monde. Il y a quelques mois, OpenAI échouait à battre les joueurs pros de Pain Gaming sur Dota 2. Aujourd’hui, Magic : The Gathering semble également poser de sérieux problèmes aux algorithmes, incapables de déterminer l’issue d’une partie de manière certaine.

Source: Kotaku