Huawei va développer la 5G en Russie

Télécom

Par Remi Lou le

Si les relations entre les États-unis et le constructeur chinois n’ont jamais été aussi tendues, la Russie a décidé de faire confiance à Huawei pour développer son réseau 5G, d’après un accord signé mercredi dernier. 

Alors que les États-Unis et la Chine se préparent à la guerre commerciale, et que Huawei en fait pleinement les frais après que Donald Trump a décidé de priver la marque de ses partenaires américains, il semblerait que le géant des télécoms chinois ait trouvé un nouveau partenaire de poids : la Russie.

Premiers tests de 5G cette année

Huawei vient de signer un accord avec la Russie pour développer le réseau 5G dans le pays. Cet accord porte sur « le développement des technologies 5G et le lancement pilote de réseaux de cinquième génération en 2019-2020 », indique le communiqué de MTS, l’opérateur télécom numéro un en Russie. Les premiers tests de 5G devraient avoir lieu en fin d’année en Russie.

Cet accord inattendu intervient alors que le président chinois était en visite trois jours durant dans la Mère Patrie. Un visite qui aura notamment été l’occasion d’une rencontre entre Xi Jinping et Vladimir Poutine. 

Bonne nouvelle pour Huawei

La firme chinoise s’est fortement réjouie de ce nouveau partenariat dans un domaine d’ « une importance stratégique comme la 5G », a déclaré Guo Ping, cité dans le communiqué. C’est clairement une excellente nouvelle pour Huawei, qui souffre fortement des décisions des États-Unis, alors que le constructeur est toujours très dépendant des technologies américaines pour fabriquer et ses puces et surtout profiter d’Android de Google sur ses smartphones. 

Source: BFMTV