Anna de Luc Besson se dévoile dans une bande-annonce

Cinéma

Par Amandine Jonniaux le

“Une femme à l’intérieur d’une femme, à l’intérieur d’une femme”. Dans un nouveau trailer, Luc Besson nous emmène à la rencontre d’Anna, sa nouvelle héroïne aussi mystérieuse et violente que douée pour les échecs.

Crédits Luc Besson

Qui est vraiment Anna ? À 24 ans, la jeune femme enchaîne les rôles et les métamorphoses. De vendeuse de poupées russes à Moscou, la nouvelle muse de Luc Besson se transforme en prodige des échecs, avant de devenir flic corrompue, agent double, mannequin la plus en vogue de Paris, ou encore tueuse sanguinaire qui inquiète la police de Milan. Dans cette nouvelle bande-annonce dévoilée il y a quelques jours, le réalisateur français ne nous offre pas vraiment de réponse, mais ne fait qu’épaissir le mystère autour de l’identité de la jeune femme, de ses motivations, mais surtout de celles des nombreuses organisations à ses trousses.

Si l’identité des ennemis d’Anna n’est pas dévoilée à l’issue du trailer, Sasha Luss, révélée par Valérian et la Cité des mille planètes devra faire face à un trio de taille pour lui donner la réplique, avec Cillian Murphy (The Dark Knight, Peaky Blinders), Luke Evans (The Hobbit, La Belle et la Bête), ainsi qu’Helen Mirren (H2G2, L’affaire Rachel Singer). La jeune femme, as du déguisement et de la dissimulation succède ainsi aux iconiques Scarlett Johansson (Lucy), Louise Bourgoin (Les aventures d’Adèle Blanc-Sec), Rie Rasmussen (Angel-A) ou encore Milla Jovovich (Le cinquième élément), pour un rôle qui pourrait marquer un tournant décisif dans sa toute jeune carrière.

Anna sortira le 10 juillet au cinéma. En attendant, vous pouvez toujours voir ou revoir le premier trailer du film, dévoilé pour la première fois en avril, et vous interroger sur la question qui semble tarauder les ennemis de la jeune espionne : combien de femmes se cachent à l’intérieur de la mystérieuse Matriochka russe ?

4 réponses à “Anna de Luc Besson se dévoile dans une bande-annonce”

  1. Bonjour l’originalité, et sinon y’en a eu combien des Anna déjà ? Pas intéressé pour le moins du monde, du Besson qui fait du Besson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *