Google annonce Chat, sa version d’iMessage

Android

Par Antoine le

Google devrait (enfin) lancer son propre service de messagerie centralisé sur le modèle d’iMessage. Il s’appellera sobrement Chat, et fera ses débuts ce mois-ci en France et au Royaume-Uni.

Les inconditionnels d’Apple ne jurent que par iMessage, le système de messagerie d’Apple. D’après l’information relayée par CNN Business, ce service présente quelques avantages par rapport aux SMS classiques : des accusés de réception, un signal visuel quand votre interlocuteur est en train d’écrire, la possibilité d’envoyer ses messages via WiFi… Comme son concurrent, Chat devrait également laisser la possibilité aux utilisateurs d’activer ou non cette fonctionnalité.

Il existe cependant une différence notable avec iMessage, et pas des moindres : Chat repose sur un protocole qui ne supporte pas le chiffrement de bout-en-bout (“end-to-end encryption”) des messages. Cela a une conséquence directe : techniquement, cela signifie que les messages des utilisateurs transitent en tant que tel sur les serveurs de Google, et seraient donc plus vulnérables que des données chiffrées. Il y a fort à parier que ce point soit rédhibitoire pour certains utilisateurs, notamment les apôtres de la cybersécurité et ceux qui travaillent sur des données sensibles au quotidien. Le directeur du management produit Sanaz Ahari a assuré à The Verge prendre ce point très au sérieux :

Nous pensons fondamentalement que la communication, et en particulier les messages, sont hautement personnels et que les utilisateurs ont un droit à la confidentialité pour leurs communications. Et nous sommes entièrement mobilisés pour trouver une solution pour nos utilisateurs.

Google semble donc content de son produit et ne compte pas s’arrêter là, comme Ahari l’a expliqué à CNN Business :

Même si nous sommes contents de nos progrès, notre but est d’amener en douceur une expérience de messagerie moderne à chaque utilisateur d’Android dans le monde, indépendamment de leur appareil ou de leur opérateur.

Des propos qui laissent penser que Google pourrait rapidement ouvrir Chat à d’autres pays que la France et le Royaume-Uni, si le lancement se révèle concluant. Aucun calendrier n’a cependant été communiqué.

Un long chemin de croix

CNN Business rappelle que Google travaillait sur un équivalent Android à iMessage depuis 2007. Nommé Rich Communication Service (RCS), ce système avait vocation à remplacer les SMS mais a été relativement ignoré par les opérateurs, et on le pensait tombé en désuétude. Ce n’est que l’année dernière que Google a annoncé travailler avec Samsung et des opérateurs pour faire fonctionner leur protocole sur Android sans limitation d’opérateur téléphonique, pour finalement aboutir à Chat. L’avenir nous dira si ces protocoles de messagerie, résolument plus modernes que les SMS, finiront par supplanter ces derniers.