Dangereuses, peu encadrées… Une nouvelle étude pointe du doigt les trottinettes électriques

Elles ont envahi les rues de Paris depuis près de deux ans, et si plus de 29% des Français ont déjà utilisé une trottinette électrique, près d’un quart explique avoir déjà eu un accident. L’occasion de faire le point sur ce nouveau mode de déplacement, encore peu encadré.

Crédits Martin_vmorris via Flickr CC

Les trottinettes électriques sont-elles dangereuses ? Après l’accident mortel entre un rider et un chauffeur poids lourd, la semaine dernière à Paris, la start-up spécialisée dans la sécurité connectée Cosmo Connected vient de présenter le résultat d’une étude réalisée avec l’institut de sondage YouGov. Le constat est sans appel, puisque 35% des Français interrogés se seraient déjà sentis en danger dans la rue, que ce soit en tant qu’utilisateur ou piéton. Un chiffre qui grimpe à 51% en région parisienne.

Un encadrement nécessaire ?

Ce qui ressort principalement de l’étude, c’est le manque, voire l’absence d’encadrement lié à l’utilisation des trottinettes électriques sur la voie publique. Peu visibles, trop rapide, souvent en infraction… Près de huit Français sur dix sont ainsi convaincus qu’un encadrement législatif strict est nécessaire à la bonne utilisation des trottinettes en ville. Pour 63% des sondés, il faudrait carrément interdire le nouveau moyen de transport en zone urbaine, ce dernier n’étant pas adapté. Plus globalement, 78% des Français estiment que les trottinettes ne sont pas assez visibles, que ce soit vis-à-vis des piétons ou des conducteurs automobiles.

Face à ces constats, et aux accidents toujours aussi courants dans les rues parisiennes, il semble primordial pour les entreprises de location et pour les utilisateurs de mieux gérer leur utilisation de la trottinette électrique dans les lieux publics. D’autant plus que même à l’arrêt, ces dernières posent problème. La question de leur stationnement gênant en plein milieu des trottoirs est régulièrement pointée du doigt par les riverains, excédés de découvrir des trottinettes abandonnées n’importe comment en pleine rue.

13 réponses à “Dangereuses, peu encadrées… Une nouvelle étude pointe du doigt les trottinettes électriques”

  1. pour infos, elles ont envahi les rues des autres villes aussi… votre site n’est pas dédié aux parisiens, ou alors faut le préciser sur la page d accueil…

  2. Amusant cet acharnement sur les trottinettes pour des comportements qui n’ont rien à envier à ceux des 2RM : envahissement de l’espace public, aucun respect pour les autres usagers ni pour le code de la route.
    Et des engins quand même plus dangereux (bien plus lourds, moteur chaud qd ils viennent de se garer…)

  3. Surtout que « aucun respect » ça ne dépend pas du moyen de transport mais du con qui est dessus , les comportements à risque sont aussi présent pour les autres moyens de locomotion ^^

  4. Lorsqu’il s’agit d’un nouveau produit (trottinette, roller à l’époque, solowheel, …) en cas d’accident c’est le produit qui est pointé du doigt comme dangereux ou inadapté mais lorsqu’il s’agit d’un produit inclut dans les mœurs depuis longtemps (vélo, scooter) alors en cas d’accident c’est l’usager fautif ou irresponsable qui est considéré comme dangereux et non plus le produit…
    Si les usagers étaient responsables et prudents, les trottinettes électriques ne poseraient aucun problème. Malheureusement, et particulièrement en France, tant qu’un usage n’est pas strictement encadré et des règles sociales fixées puis réprimées, les usagers font à leur guise sans se soucier de l’impact sur autrui… 
    L’amélioration du civisme et le respect de la vie en société ne seraient-ils pas la clé d’une réduction des dangers liés aux usages ?

  5. C’est la trottinette ou le conducteur qui est dangereux ? C’est le free-floating qui pose problème, que ce soit pour les vélos, trottinettes ou autre. Pensez vous qu’un individu sur cyclomoteur (mobylette) est moins dangereux?

  6. La réalité est que l’automobile est le nerf de la guerre économique. Toute l’économie est basée là dessus. Énormément d’emplois. Mais il est évident que les moyens de transport légers sont l’avenir. Si on supprime les voitures des villes alors on respirera enfin et on pourra rouler tranquille…en trotinette.

  7. Entièrement d’accord avec toi axl, le manque de civisme n’est pas dépendant du moyen de transport. Cet acharnement est non seulement ridicule mais absurde. Enfin, les journaux ont besoin de se vendre alors blablabla.

  8. Acharnement justifié parce que les trottinettes sont bien plus dangereuses et ne sont pourtant pas soumises aux même obligations que pour la conduite de 2 RM, assurance/ port de casque / BSR…

  9. Excuse les de prendre notre belle capitale comme référence…..Excuse les de prendre notre belle capitale comme référence…..

  10. Les trottinettes sont bien plus dangereuses ?! Ah bon…
    Des études pour affirmer ça, ou du doigt mouillé ?
    Et dangereuses pour qui ? leur utilisateur ? les gens autour ?
    Je pense qu’on risque moins en se faisant rentrer dedans par une trott. que par un scooter ou une 600 (pas la même vitesse, pas le même poids, pas la même température,…)
    Comme l’on dit plusieurs ici, le soucis n’est pas le moyen de transport, mais son usager ; et je pense qu’une trottinette est certainement plus adaptée aux déplacements urbains qu’un 2RM ou qu’une voiture.
    Mais la france a bien a du mal à  se défaire de ses habitudes pompidolliennes du tout voiture, la faute peut être aux 3 marques hexagonales, et préfère taper sur tout ce qui pourrait remettre en question cette politique

  11. Personnellement j’ai payé la mienne 330€ si elles se voient interdites j’imagine qu’aucune mesure de remboursement ne sera envisageable et donc dans le baba 😂

  12. Seules les voitures devraient être autorisées en centre ville.
    Les seules à même de protéger correctement leur conducteur lors d’un choc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *