Google Maps serait envahie de fausses boutiques

apps

Par Remi Lou le

Google Maps est certainement l’application de cartographie la plus complète au monde. Pourtant, de nombreuses boutiques indiquées sur ses plans n’existeraient pas.

Vous avez déjà essayé de dénicher une boutique en scrutant le plan de Google Maps, mais vous ne l’avez jamais trouvé ? C’est normal, selon un nouveau rapport du Wall Street Journal. Le média américain vient en effet de découvrir que l’app de cartographie la plus utilisée au monde serait submergé par des millions de fausses entreprises. Le média américain estime qu’il y aurait en tout près de 11 millions de fausses adresses.

Des commerçants créeraient de fausses boutiques pour attirer des clients

On pourrait logiquement penser qu’une boutique a simplement fermé si elle est indiquée sur Maps mais qu’elle n’existe plus. Le problème est tout autre. Selon le Wall Street Journal, il ne s’agirait pas d’un problème d’actualisation des adresses, mais bien d’une escroquerie généralisée afin de permettre à de véritables commerçants d’attirer plus de clients.

En réalité, il s’agirait de boutiques factices générées par d’autres commerces proches de l’adresse indiquée. Ainsi, l’utilisateur qui s’est rendu à une boutique qui n’existe pas n’a d’autre choix que de se rabattre sur une boutique équivalente aux alentours. Ce serait ces commerçants qui indiqueraient de fausses entreprises à l’app de cartographie de Google.

Des escrocs falsifieraient la description de véritables boutiques

Le rapport du Wall Street Journal ne s’arrête pas là, et met également en lumière une autre escroquerie sur Google Maps. Certains escrocs iraient jusqu’à modifier la description de véritables boutiques afin d’y afficher leurs numéros de téléphone. Ils se présenteraient alors comme des membres de la société référencée dans Maps et « voleraient » ainsi des clients à d’honnêtes commerçants.

Rapidement après la publication de ce rapport du Wall Street Journal, Google a pris la parole dans un billet de blog et a indiqué mettre tout en oeuvre pour supprimer les fausses entreprises et les descriptions fallacieuses. La firme de Mountain View a affirmé avoir supprimé plus de 3 millions de faux profils d’entreprise et désactivé 150 000 comptes l’an dernier, dont « plus de 85% » avaient été signalés par ses utilisateurs. Alors la prochaine fois que vous tomberez sur une boutique référencée sur Google Maps n’existant pas, n’hésitez pas à la signaler à Google.

Source: Engadget