Jony Ive, le designer en chef d’Apple, quitte le navire

Apple

Par Remi Lou le

L’iPhone, c’est lui. L’iMac aussi. En bref, tous les designs des produits Apple depuis le retour de Steve Jobs à la fin des années 1990. Son départ ravira les détracteurs qui estiment les produits Apple trop fins, mais ne manquera pas d’attrister ceux qui regrettent la période Steve Jobs, dont il incarnait la vision.

Jony Ive et Tim Cook lors du lancement de l’iPhone XR, en septembre 2018.
Source : @Apple

Via un communiqué de presse, Apple annonce que Jony Ive quittera Apple cette année pour fonder sa propre entreprise de design. Celle-ci, intitulé LiveFrom, travaillera intimement avec Apple, indique la firme de Cupertino, mais Ive ne sera plus un employé de la Pomme.

« Après près de 30 ans et d’innombrables projets, je suis très fier du travail dans la durée que nous avons accompli pour créer une équipe, un processus et une culture du design chez Apple qui est sans égale. Aujourd’hui elle est plus forte, dynamique et talentueuse qu’elle ne l’a jamais été dans l’histoire d’Apple », a indiqué Jony Ive, visiblement ému de quitter l’entreprise.

Une forte personnalité de l’industrie

Source : @Apple

On lui doit les designs iconiques de l’iMac, de l’iPod, de l’iPhone, de l’iPad ou encore, plus récemment, de l’Apple Watch. Très proche de Steve Jobs, Jony Ive est pourtant entré dans l’entreprise avant le retour de son gourou. Il arrive chez Apple en 1992 et commence à travailler sur le design des PowerBook, avant de prendre la tête du département design industriel.

Au retour de Steve, Jony Ive vise dans le mille avec le design tout en rondeur et en couleur de l’iMac, avant de devenir une référence avec l’iPod, puis enfin l’iPhone et l’iPad, et le succès qu’on leur connaît.

Le premier iMac G3
Source : @Apple

La suite confiée aux mains d’Evans Hanvey et Alan Dye

Personne ne remplacera Jony Ive en tant que Chief Deisgn Office, mais le design sera desormais confié au mains expertes de Evans Hanvey, vice president of Industrial Design, ainsi qu’Alan Dye, vice president of Human Interface Design. Ils se sont notamment illustré dans l’équipe de Ive pendant de nombreuses années, et notamment sur l’Apple Watch, la dernière nouvelle catégorie de produit d’Apple.

« L’équipe va prospérer sous l’excellent leadership d’Evans, Alan et Jeff, qui ont fait partie de mes plus proches collaborateurs. J’ai la plus grande confiance en mes collègues designers chez Apple, qui restent mes amis les plus proches, et j’ai hâte de travailler avec eux pendant de nombreuses années »  précise Ive dans le communiqué d’Apple.

Quid d’Apple sans Jony Ive ?

Depuis 2015, Jony Ive s’est fait discret dans l’équipe design d’Apple en travaillant d’arrache-pied sur l’Apple Park, l’ambitieux campus de la firme, mais personne ne semblait s’attendre à ce qu’il quitte le navire. Ce départ suit celui d’Angela Ahrendts, l’une des personnalités les plus importantes d’Apple en charge des Apple Stores, que beaucoup imaginaient voir succéder à Tim Cook à la direction de la firme.

Jony Ive est une toute autre perte. Avec Steve Jobs, il incarnait l’esprit d’Apple depuis son retour fracassant avec l’iMac à la fin du dernier millénaire. Bien que Tim Cook se veuille rassurant dans le communiqué de l’entreprise, en indiquant à maintes reprises que la collaboration avec Jony Ive sera toujours aussi forte, ce départ laisse songeur sur l’avenir d’Apple. La firme de Cupertino doit aujourd’hui trouver un moyen d’assurer son avenir, à l’heure où son produit phare, l’iPhone, commence à lentement s’essouffler. Sans Jony Ive, c’est un gros morceau de l’esprit d’Apple à l’ère Steve Jobs qui s’envole.

Source : @Apple

Source: Apple