Un logiciel basé sur l’IA permet d’éditer les éléments d’une photo en 1 clic

Intelligence artificielle

Par le

Cet outil vous permet d’ajouter, supprimer, ou éditer les éléments d’une photo sans aucune compétence sur Photoshop.

© IBM / MIT

L’intelligence artificielle pèse de plus en plus lourd dans le milieu de la création artistique, et de nombreux outils se basant dessus commencent à fleurir aux quatre coins du net et des studios. Récemment, nous vous avions parlé de cet outil qui permet de peindre des paysages supposément photoréalistes plutôt convaincants. Mais il ne s’agit plus que d’expériences visuelles sans grand intérêt pratique . Le célèbre outil de détourage de Photoshop, lui-aussi basé sur l’IA, en est la preuve avec sa précision bluffante même dans les mains d’un non-initié.

Aujourd’hui, TNW a relayé le résultat d’un groupe de recherche conjoint du MIT et d’IBM : ils ont développé un outil (disponible ici) capable d’ajouter, extraire ou modifier du contenu dans une vraie image.

Le futur de la retouche photo ?

Baptisé GAN (Generative Adversarial Network) Paint Studio, cet outil offre quelques possibilités intéressantes. En quelques clics, on a ainsi pu remplacer les pavés devant ce bâtiment par une pelouse verdoyante, avec plus ou moins de réussite.

© IBM / MIT

Mais à l’heure actuelle, cet outil reste très bancal. Les brosses “nuages” et “ciel” se révèlent capricieuses. Sur cette image, nous avons tenté de supprimer les nuages pour arriver à un magnifique ciel bleu immaculé. Déception : non seulement il reste des nuages, mais les différentes tours ont subi quelques retouches architecturales inopinées en guise de dommages collatéraux.

© IBM / MIT

Ce constat est valable pour la plupart des outils disponibles sur la plateforme de test : difficile, donc, d’imaginer l’outil utilisé dans un environnement créatif à l’heure actuelle. Mais cette petite expérimentation dans la lignée de nombreux autres projets mêlant art et IA est loin d’être dénuée d’intérêt. Au fur et à mesure que ces technologies se développent, elles devraient être progressivement intégrées à des logiciels existants comme le célébrissime Photoshop d’Adobe. On peut donc s’attendre à ce que d’ici quelques années, il n’y ait même plus besoin d’effectuer des suites d’opérations fastidieuses sur les différents calques et de se battre avec la transparence pour éditer une image : il suffira de quelques clics. Adobe a d’ailleurs parfaitement saisi les enjeux de l’IA dans ce domaine, et développe le framework Sensei à cet effet.

Une perspective aussi attrayante pour toute une industrie que potentiellement effrayante pour la société, tant les polémiques liées aux deep-fakes se multiplient de façon exponentielle, autant en image qu’en vidéo.

Source: TNW