Le Memojigate continue : Xiaomi aurait réutilisé une publicité Apple

Général

Par Antoine le

Après avoir sorti ses Mimojis, Xiaomi se retrouve à nouveau sous le feu de la critique : la marque aurait tout simplement réutilisé une publicité d’Apple. Le groupe réfute ces accusations, et parle d’une erreur.

Crédits Xiaomi

Il y a quelques jours, nous vous parlions des Mimojis de Xiaomi. Ces émojis animés ont la particularité d’être excessivement ressemblants aux Memojis d’Apple… ce qui n’a pas manqué de faire un certain grabuge. Mais d’après Macrumors, Xiaomi aurait poussé le vice encore plus loin vendredi dernier: l’ “Apple chinois” serait allé jusqu’à utiliser … les propres publicités d’Apple pour promouvoir ses Mimojis. Cette démarche osée aurait été repérée par un utilisateur de Weibo, la célèbre plateforme chinoise de microblogging. Il aurait ainsi remarqué que la publicité pour le futur Xiaomi Mi CC9 comportait une publicité Apple Music sortie en mars dernier, avec l’avatar de Khalid en train d’interpréter une de ses chansons. Ces publicités se seraient retrouvées mêlées à des publicités Mimoji officielles sur des sites de vente chinois tels que JD.com ou Suning.

“Le mauvais contenu” mis en ligne

Les hautes instances de Xiaomi n’ont évidemment pas tardé à répondre à la polémique. Xu Jieyun, le manager général des relations publiques de la marque, invoque de son côté un accident : le responsable explique sur Weibo que c’est le “mauvais contenu” qui aurait été mis en ligne. Un démenti clair, mais qui risque de ne pas être suffisant pour balayer tous les doutes…

Si cette histoire n’a pas manqué de susciter un certain nombre de railleries de la part du grand public, c’est que Xiaomi a la réputation de s’inspirer très largement d’Apple. En septembre 2018, la marque chinoise avait déjà lancé son équivalent aux Animojis d’Apple. Et il ne s’agit pas que de fonctionnalités : de nombreux internautes ont ainsi pointé du doigt les ressemblances entre leur smartphone Mi 8 et l’iPhone X de la marque à la pomme, ou encore entre le Xiaomi Notebook et les Mac Books. Même le matériel audio serait concerné puisque ses AirDots ne sont pas sans rappeler les codes qui font le succès des AirPods d’Apple.