Huawei : Le Congrès veut empêcher Donald Trump d’affaiblir les restrictions imposées à la marque

politique

Par Amandine Jonniaux le

Un nouveau projet de loi proposé par certains sénateurs américains hier permettrait de limiter le champ d’action de Donald Trump face au géant Huawei, empêchant ainsi le président américain de se montrer trop souple avec l’entreprise chinoise. 

Crédits Tiburi via Pixabay CC

Après plusieurs mois d’imbroglio politico-économique, les tensions semblaient s’être (temporairement) apaisées entre Donald Trump et le géant chinois Huawei, qui menace toujours de licencier plus de 800 employés américains si l’entreprise se voit définitivement interdite de commerce avec les sociétés américaines. Mais c’était sans compter sur ce nouveau projet de loi proposé par plusieurs sénateurs hier, visant à limiter l’action de l’administration Trump dans sa capacité à réduire la pression exercée à l’encontre du constructeur chinois. Baptisé Defending America’s 5G Future Act, ce projet de loi, notamment porté par Tom Cotton (républicain) et Chris Van Hollen (démocrate) permettrait non seulement d’empêcher l’administration Trump de revenir sur ses menaces en autorisant Huawei à commercer avec les entreprises américaines, mais elle empêcherait aussi aussi le département commercial américain de retirer le constructeur chinois de sa “Entity List”, qui lui interdit actuellement, comme le rappelle le site de The Verge, d’acquérir des technologies américaines sans l’approbation préalable du gouvernement. 

“Nous devons agir ensemble pour faire face à la menace que représente la Chine pour notre sécurité nationale, mais aussi la propriété intellectuelle et les technologies des États-Unis” — Mitt Romney (sénateur républicain)

Bien décidés à “interdire aux entreprises basées aux États-Unis de faire affaire avec Huawei jusqu’à ce que l’entreprise ne constitue plus une menace pour la sécurité nationale”, les sénateurs américains réagissent aux déclarations de Donald Trump de ces dernières semaines, qui après avoir violemment menacé Huawei, était finalement revenu sur ses décisions, en annonçant que le gouvernement pourrait accorder certaines exemptions à la firme chinoise, lui permettant ainsi de continuer à commercer avec les entreprises américaines. Si le Sénat adopte ce nouveau projet de loi, aucune décision prise à l’encontre de Huawei ne pourra désormais se faire sans validation du Congrès. 

Une réponse à “Huawei : Le Congrès veut empêcher Donald Trump d’affaiblir les restrictions imposées à la marque”

  1. Il rions moins quand il seront priver de plusieurs embargo qui leur sont très utile à la production de leur matière première faut pas oublier que la Chine détient 90% de leur matière première enfin quand on et con c’est pour la vie malheureusement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *