Le « musée du selfie » de Budapest a attiré 30 000 visiteurs

apps

Par Remi Lou le

Vous cherchez de l’inspiration pour prendre des selfies inoubliables ? Cet étonnant musée hongrois devrait vous plaire.

C’est un bien drôle de musée qui a déjà attiré près de 30 000 visiteurs depuis son ouverture à Budapest en fin d’année dernière. Dans le « musée du selfie », on vient non pas pour contempler des oeuvres, ni même pour les prendre en photo, mais plutôt pour se prendre en photo.

Pour ce faire, le musée Hongrois a mis en place une pléthore de décors afin de se mettre en scène et permettre à tout un chacun d’épater ses abonnés sur Instagram. Dès la première pièce, on entre dans un univers rose bonbon dans lequel on peut s’assoir sur une balançoire en forme de banane. Le ton est donné. Entre palmiers roses, licornes, piscine de perles ou encore macarons géants, il y a de quoi faire dans les quelques 11 salles que comptent l’établissement, et autant de manières d’immortaliser ses clichés.

View this post on Instagram

KOLISIN SISSE 🐾 #welcomehome

A post shared by Ženja Fokin (@zenjafokin) on

View this post on Instagram

🍌

A post shared by Live Lima (@livelima_) on

« Nous jouons avec les formes, les couleurs, et essayons de repousser les limites des visiteurs pour qu’ils laissent libre cours à leur créativité », expliquent Lilla Gangel et Balazs Koltai, qui ont imaginé ce musée original, comme rapporté par BFMTV.

Mais le coup de génie de ce musée – déjà le plus populaire de la capitale hongroise, et le premier de ce type en Europe – c’est de laisser les internautes créer eux-mêmes du contenu, et ainsi de faire connaitre le lieu au monde entier, via Instagram. Forcément, les visiteurs viennent avant tout pour partager leurs clichés sur les réseaux sociaux, tout en tagguant le nom du lieu. Résultat, les visiteurs, principalement âgés de moins de 30 ans, se pressent pour avoir la chance de poser eux aussi près d’une licorne.

View this post on Instagram

#PonyUp

A post shared by @ gracearmes_ on

L’idée d’un « musée du selfie » ne vient pas de Hongrie mais bien des États-Unis. Le premier établissement de ce type a vu le jour début 2018 à Glendale, une banlieue de Los Angeles.

Source: BFMTV