Le propriétaire de WordPress rachète Tumblr pour moins de 10 millions de dollars

Business

Par Remi Lou le

Le site valait plus d’un milliard de dollars il y a six ans. Il a été racheté par l’éditeur de WordPress pour seulement quelques millions.

Le site avait été racheté par Yahoo en 2013 pour 1,1 milliard de dollars. Tumblr était alors au sommet de sa popularité, avant de chuter jusqu’à être revendu pour seulement quelques millions à Automattic, l’éditeur de WordPress. Le montant exact de la transaction n’est pas connu, mais la presse américaine s’accorde à dire qu’il s’agirait a priori de moins de 10 millions de dollars, soit moins de 1% du montant que Tumblr valait il y a six ans.

Tumblr en chute libre depuis la suppression de la pornographie sur la plateforme

Pourquoi le site de micro-blogging a tant perdu en valeur ? La raison est simple : la pornographie. Si le site, lancé en 2007, a rapidement acquis une jolie popularité, c’est depuis l’année dernière que la chute s’est intensifié. En novembre 2018, l’application Tumblr était purement et simplement retirée de l’App Store d’Apple car celle-ci pouvait contenir des contenus pédopornographiques.

En début d’année, le chute a été totale, lorsque Verizon – son nouveau propriétaire depuis que l’opérateur a racheté Yahoo – a décidé d’interdire tous les contenus pornographiques sur la plateforme, quand bien même ces contenus représentaient une immense part de celle-ci. Cela a coûté à Tumblr plus de 100 millions de visites. Résultat, le site s’est retrouvé en vente, sauf que la plateforme n’a pas vraiment déplacé les acheteurs, en raison de sa popularité en berne. Si le géant du porno PornHub s’est montré « extrêmement intéressé » pour racheter Tumblr, dans l’optique de rétablir les contenus supprimés de la plateforme, le rachat ne s’est finalement pas fait.

Finalement, c’est Automattic qui récupère Tumblr pour une bouchée de pain, et l’éditeur de WordPress a fait savoir que le retour de la pornographie sur le site n’était absolument pas au programme. La firme a simplement fait savoir qu’elle allait reprendre les quelques 200 salariés du site, et que les services et fonctionnalités de Tumblr et de WordPress allaient se connecter entre eux, sans plus de précision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *