Elon Musk veut “atomiser” Mars avec des bombes nucléaires

Espace

Par Amandine Jonniaux le

L’entrepreneur Elon Musk a de nouveau exprimé sur Twitter, son projet de bombarder Mars à coup de missiles nucléaires. Si l’idée peut paraître assez loufoque, elle permettrait en réalité de libérer le CO2 présent dans la glace de la planète rouge, afin de faciliter une potentielle exploration humaine dans le futur. 

Crédits Nasa on the Commons via Flickr CC

C’est un tweet pour le moins étonnant qu’a publié vendredi, qu’Elon Musk le patron de SpaceX et de Tesla. Connu pour ses projets d’exploration spatiale, notamment sur la planète rouge, autant que pour ses frasques souvent difficiles à suivre sur Twitter, l’entrepreneur a ainsi posté : “Nuke Mars !”, qui se traduit littéralement par : “Atomiser Mars !”. Un message qui peut sembler étrange, mais qui confirme en réalité la volonté, déjà plusieurs fois exprimée par Elon Musk, de lancer des bombes nucléaires sur Mars afin de libérer le CO2 actuellement prisonnier de la glace présente sur la planète. Grâce à ce projet, l’entrepreneur espère ainsi créer un effet de serre accéléré, afin de renforcer l’atmosphère de la planète, qui se réchaufferait pour devenir plus facilement habitable en cas de colonisation humaine. 

Le projet semble franchement farfelu, voire tout droit sorti du cerveau de Lex Luthor. Pas étonnant donc qu’en 2015, Stephen Colbert ait qualifié l’entrepreneur de “Super-Vilain” alors qu’il était invité sur le plateau de son Late Show. Cependant, l’idée d’atomiser Mars à coup de missiles nucléaires est aussi largement contestée au sein de la communauté scientifique, comme le rappellent nos confrères de Presse Citron. En plus de “forcer” la création d’un effet de serre massif sur Mars (alors qu’on tente actuellement de réduire celui présent sur Terre), l’utilisation du nucléaire pose également problème, que ce soit sur le plan éthique, ou simplement au niveau des difficultés techniques liées à un tel projet. De plus, il n’est en réalité même pas certain que le bombardement de la planète suffise à libérer assez de CO2 pour créer une atmosphère viable. 

Si Elon Musk a de grands projets pour Mars, il en a cependant aussi pour son business. Quelques heures seulement après la publication de son tweet, l’homme d’affaires a dévoilé que des t-shirts Nuke Mars étaient d’ores et déjà disponibles sur la boutique en ligne de SpaceX, au prix de 25$. 

44 Commentaires

  1. Fail To Connect

    19 août 2019 at 13:22

    allez, faites le !

  2. mordu mordu

    19 août 2019 at 13:29

    Encore une bonne traduction:
    Nuke [sth] = lâcher une bombe atomique sur [qch]
    Atomiser = Atomise

  3. yann

    19 août 2019 at 14:05

    très bien , on rechauffe , mais on fait quoi des retombé radioactive  ?????? ça vas peux être gêner pour l’exploration humaine ensuite lol

  4. yannig

    19 août 2019 at 14:15

    en fait, il veut surtout vendre des tee-shirts.

  5. underman77

    19 août 2019 at 14:19

    C’est quoi le problème “sur le plan éthique” de bombarder Mars? Genre on a peur pour les martiens?
    J’veux bien que ce soit compliqué techniquement, et que le résultat soit plutôt douteux, mais les questions éthiques la je vois pas.
    Si on se réduit a nucléaire = pas éthique, on a qu’a éteindre le soleil aussi non?

  6. Lupe Snow

    19 août 2019 at 14:35

    Avant de recréer une atmosphère sur Mars il faut déjà recréer son champ magnétique

  7. Arthemis

    19 août 2019 at 14:42

    Ba on est pas sur qu’il n’y ai vraiment pas de vie du tout sur mars déjà certaines hypothèses parle de vie sous la croûte martienne ou les conditions seraient plus propice a la vie.

    Et en plus de ça l’objectif c’est la rendre vivable balancé une bombe pour créer la vie personnellement sans parlé d’éthique ça me semble juste pas logique et ça peut peut-être créer une atmosphère mais si après l’atmosphère est radioactive pendant 100 ans c’est pas très malin.
    (Sachant que pour réalisé son plan faudrait lancer des bombes (puissantes) a plusieurs endroit de la planète pour homogénéisé la libération de CO2 ….)

  8. Corbeau22

    19 août 2019 at 15:12

    Éliminer les bombes sur terre pour un usage sur mars. C’est à tester.

  9. ouioui

    19 août 2019 at 15:16

    Bon on va faire simple, si vous consultez souvent le twitter d’Elon Musk, c’est juste un message à but humouristique, c’est une blague, mais j’imagine que le clic facile etait plus important qu’etre honnete avec ses lecteurs

  10. Paul

    19 août 2019 at 15:46

    Lancer une ou plusieurs bombes nucléaires sur Mars ne va pas rendre l’entièreté de Mars radioactive. Deux bombes ont été larguées sur le Japon en 1945 mais aujourd’hui on y vit très bien

  11. sseea

    19 août 2019 at 15:54

    meme si sai marche notre génération ne vas pas vivre en mars

  12. AintNoID

    19 août 2019 at 16:11

    Oh *****

  13. Tarik

    19 août 2019 at 16:23

    Pour les retombés radioactives, Elon Musk est peut-être un fan de Terra Formars 😀

  14. Dark Squirrel

    19 août 2019 at 17:14

    La radioactivité ne serait émise que le temps de l’explosion, donc pendant une fraction de seconde. Après quoi, les particules retomberaient et s’enfonceraient dans le sol. C’est pas comme une centrale accidentée et éventrée qui émetrait en continue des particules radioactives pendant des jours entiers, des semaines entières ou voire des mois. Enfin je crois, je suis pas un expert. Après on est d’accord, ce serait con de lâcher des bombes nucléaires sur mars

    • aattia

      13 janvier 2020 at 3:47

      Des années

  15. GWEN

    19 août 2019 at 18:42

    C’est surtout complètement inutile, il faudra qu’un jour un des conseillers de Mr Musk ait le courage de lui dire que sans magnetosphere, pas d’atmosphère.

  16. GWEN

    19 août 2019 at 18:46

    Il a pourtant très sérieusement annoncé la “terra formation” de Mars pour les prochaine décennies… Manque de formation scientifique ou tentative de buzz visant les personnes manquant de formation scientifique ?
    En tout cas, à voir la conférence et le ton qu’il utilise, ce n’était pas de l’humour. 

  17. raphael26290

    19 août 2019 at 19:14

    “C’est quoi le problème sur le plan éthique ?” Ben l’univers ne nous appartient pas, Einstein ! nous ne sommes que locataire de ce monde, le geek nous a déjà balancé sa bagnole pourrie en orbite , t’as que te la mettre là où je pense, la bombe, et tu les verras les martiens !

  18. wiper

    19 août 2019 at 19:46

    si le co2 est sous la glace pourquoi forcement une bombe nucléaire et pas une autre style hydrogéné ou full TNT ? ,ses juste une question j’y connais rien en terraformation et échauffement m’achever pas ='(

  19. Cbastien

    19 août 2019 at 20:13

    Mouai, il est dieu quoi! Mais surtout putaclic.

  20. AlbertEnstein

    19 août 2019 at 20:22

    Le soleil a une fusion nucléaire et non une fission, donc pas de radioactivité.

  21. Cynt

    19 août 2019 at 22:12

    Et si lancer plusieurs bombe nucléaire lançais carrément la destruction de la planète ?! Cela pourrait changer notre système solaire. Mars n’est pas près de mourir alors ne déclenche pas le processus en lançant dessus des bombes nucléaires.

  22. Memememe

    19 août 2019 at 22:29

    La perte de l’atmosphère Martienne s’est faite sur des durées très longues : des centaines de millions d’années.

    Pour l’homme, si on parvenait à vaporiser tout le CO2 et l’H20 des pôles, on créerait une atmosphère qui serait stable à notre échelle de temps.

  23. Jardinier

    19 août 2019 at 23:48

    Bonjour, “On y vit très bien”,
    Votre cerveau doit être irradié, non ?
    Vous etes aller voir
    et demander aux habitants ? Aller à Fukushima,
    non aller à Tchernobyl.

  24. Jardinier

    19 août 2019 at 23:53

    Je pense que l’on devrait se poser la question suivante :
    Sommes-nous chez nous pour se permettre, ce genre de chose ?
    Rappel : nous sommes des Terriens et non des Marsiens.

  25. Sefoun Cham

    20 août 2019 at 0:03

    C’est débile, ça serait bien que la NASA et les autres agences spatiales du monde recadrent ce milliardaire à l’ego beaucoup trop élevé. Le système solaire ne lui appartient pas, Mars compris.

    Comme déjà dit avant, Mars n’a plus de champs magnétique, donc vaporiser ce qui se trouve à la surface ou en sous-sols pour recréer une atmosphère dense c’est à mon sens gâcher des ressources qui pourraient être utilisées plus intelligemment, puisque fatalement même si ça prend du temps tout ça finira dispersé dans le vide spatial… et encore personne (et encore moins Musk) ne sait combien de temps ça prendrait, ce ne sont que des suppositions. Personne ne sait déjà de manière catégorique en combien de temps réellement Mars s’est retrouvée avec son atmosphère actuelle. Aujourd’hui l’atmosphère s’échappe lentement mais ceux qui ont étudié l’atmosphère de Mars s’accordent à dire que ça n’a pas dû être toujours le cas.

    Deuxièmement transporter des bombes thermonucléaires jusqu’à Mars ça implique de les transporter depuis la Terre… donc de faire décoller des fusées chargés de bombes thermonucléaires et prier pour qu’elles n’explosent pas (les fusées) entre le décollage et la sortie de l’atmosphère terrestre… Lui qui en construit des fusées, enfin qui paie leur fabrication, il devrait savoir que de temps en temps les fusées ça explose, même les siennes. A part un idiot comme lui qui se croit dans un film de science fiction qui serait prêt à prendre un tel risque ?

    Et enfin on cherche de la vie ailleurs que sur Terre et ce débile il veut tout atomiser sur la seule planète qui est pour le moment à notre portée ? (j’exclue volontairement Vénus, on y mettra jamais un orteil). Il va déjà peut être polluer Mars avec sa Tesla à la con c’est déjà de trop.

  26. Glaerd

    20 août 2019 at 0:33

    Une explosion nucléaire ne provoque pas de retombées radioactives massives et à long terme contrairement à une fuite de réacteur… La majorité de la radioactivité est consommée lors de l’explosion.

    Cette idée est donc loin d’être idiote comme vous le pensez mais il est effectivement nécessaire d’évaluer tous les risques ce que SpaceX a sûrement fait pour tomber sur cette conclusion.

    En revanche, il est clair que les risques sont importants lors du lancement depuis la Terre car des fusées qui explosent, ça arrive souvent, mais tout comme des avions qui se crashent avec des ogives nucléaires, le tout est de pouvoir évaluer si la maîtrise du déclenchement du missile et du lancement des fusées est suffisamment bonne pour que le risque d’explosion soit assez faible pour pallier aux bénéfices que cela pourrait apporter sur Mars, ce qui ne peut clairement pas être démontré dans un tweet de 2 mots ou 144 caractères…

  27. Might_ Guy

    20 août 2019 at 1:37

    Tout ça pour fourguer des t-shirts, en fait.

  28. Benoit

    20 août 2019 at 6:28

    je pensais pas qu’il y avait autant d’experts en thermonucléaire sur le web.

  29. Nanardpvt18

    20 août 2019 at 6:30

    Audacieux, oui ! Stupide, ridicule, dérangé ? Pas si sur…. Visiter Mars, y installer quelque chose, bref s’y rendre, pose bien des problèmes. Atomiser la planète va, contrairement à ce qu’on pourrait croire, réduire les radiations spatiales et solaire sur l’ensemble de la planète ! Suffisamment pour être rentable face aux radiations nucléaires induites ? C’est bien possible !

    Avant de contredire ce milliardaire loufoque, on ferait bien de tourner notre langue 7 fois….

    Alors on va me répondre que de toute façon Mars est incapable de retenir une atmosphère et que ça serait stupide de dépenser autant d’argent et de prendre autant de risques pour si peu de résultat et de toute façon éphémère ! Et alors ? Finalement, ce dont on a besoin c’est de résoudre les problèmes existants pour une période donnée, non ? Le temps d’importer le matériel, d’installer tout le nécessaire et de prévoir l’avenir d’une base martienne, voilà ce dont on a besoin ! Et l’idée loufoque de notre cher Elon pourrait bien nous permettre d’y arriver !

    A force de douter on fini par laisser les projets dans des cartons. L’avenir n’appartient pas aux chochottes ! Oui, c’est encore un coup de com’ du premier playboy terrien, oui il fait ça pour vendre des tee-shirts, oui c’est encore une fois complètement loufoque…. Mais l’essentiel c’est qu’il ramasse de la thune pour injecter dans ses projets spatiaux et que l’idée soit envoyée dans les tuyaux ! Déjà, chaque centime envoyé chez Space X sera utilisé pour des projets qui n’aurait certainement jamais été financé par quelqu’un d’autre (et pourtant le potentiel est là !), mais aussi il est sur que maintenant le nombre de scientifiques qui se penchent sur le sujet va augmenter sérieusement ! C’est tout bénef’ !

    Alors, encore une fois, avant de jeter la première pierre sur ce gars, dites vous bien que celle-ci peut être la première d’un projet ambitieux, fou, mais peut-être réalisable, voir historique ! Peut-être que dans les livres d’histoire, Elon Musk sera le visionnaire qui a envoyé l’homme vivre sur Mars ! Moi, je lui souhaite d’avoir raison !  😉

  30. seiyaken

    20 août 2019 at 7:08

    Décidément sur internet, la plupart des utilisateurs qui s’expriment n’ont pas l’air d’apprécier l’humour.

  31. Séb

    20 août 2019 at 7:28

    Je confirme qu’on vit très bien à Hiroshima et Nagasaki ^^

  32. Draak

    20 août 2019 at 7:58

    Rapport au poid/puissance. Rien de plus efficace que le nucléaire.

  33. Jehaislesputaclick

    20 août 2019 at 8:40

    Tu parles de putaclic pour elon Musk, mais il y a tellement de pubs sur ton article que j’ai galéré à te lire . Remballe.

  34. dad777

    20 août 2019 at 9:53

    et puis pour en rajouter une couche , c est des bombe atomique et non nucléaire qu ils ont jetés

  35. Esty

    20 août 2019 at 10:14

    Arrêtez de dévaloriser un visionnaire qui a mit tout son argent dans ses projets et qui va révolutionner l’industrie moderne… Ce mec là a tout compris et tout le monde lui crache dessus. Une honte les journalistes

  36. Lefean

    20 août 2019 at 13:29

    Oui sauf qu’en français : Atomiser = détruire par un engin atomique 
    Donc ?

  37. Jack Demers

    20 août 2019 at 15:24

    Je ne suis pas sur mais une bombe attomique degage une chaleur extreme mais n’est pas radio-active

  38. Jack Demers

    20 août 2019 at 15:29

    Il y a beaucoup trop de C02 ici alors pourquoi ne pas le comprimer et envoye sur mars ? il pourrais aussi faire sauter des bombes H, cette bombe ne polue pas.

  39. David R

    21 août 2019 at 7:42

    Franchement, je ne comprends pas cet engouement pour cette conquête de mars, déjà si on prend le temps de transport pour un humain, l’exposition au rayons gamma etc, on conçoit aisément que le voyage vers Mars c’est un voyage vers la mort. Ensuite à ceux qui me disent que l’avenir de l’humanité c’est l’espace je répondrai : l’avenir de l’humanité c’est la disparition. Croire qu’il y a une place pour l’homme en dehors de la terre qu’elle bonne blague.

    Musk a parfois de bonnes idées simplement il en a aussi des très bonnes. Ce n’est pas parce qu’il a réussi à vendre PayPal qu’il n’a pas fait tout seul et qu’il est plein de fric que le succès sera toujours là. Déjà faudrait que tesla soit rentable après on verra.

  40. mordu mordu

    21 août 2019 at 8:09

    Merci de confirmer l’erreur de traduction de l’article. Il ne veut pas détruire Mars, mais simplement la bombarder.

  41. JeanB

    21 août 2019 at 13:29

    For an atmosphere of 20 mbar, as an example, they predict a warming
    of less than 10 K. This is only a small fraction of the ~60 K warming
    necessary to allow liquid water to be stable. It would take a CO2
    pressure of about 1 bar to produce green-house warming that would bring
    temperatures close to the melting point of ice. […]
    Conclusions:
    There is not enough CO2 left on Mars in any known, readily accessible
    reservoir, if mobilized and emplaced into the atmosphere, to produce any
    significant increase in temperature or pressure. Even if enough CO2
    were to be available, it would not be feasible to mobilize it; doing so
    would require processing a major fraction of the surface (analogous to
    regional- or planet-scale strip mining) to release it into the
    atmosphere, which is beyond present-day technology.

    Pour
    quelqu’un qui est cœur de la conquête spatiale martienne, Musk ne semble
    pas du tout au fait de la littérature scientifique sur le sujet. Cela
    présage rien de bon sur la soi-disant faisabilité de sa colonisation
    martienne…

  42. JeanB

    21 août 2019 at 13:32

    C’est bien vous qui devriez tourner votre langue 7 fois avant de dire des bêtises.

    Car ce milliardaire « loufoque » a déjà été contredit par les scientifiques. Il a en effet été démontré que la terraformation de Mars est impossible au regard des quantités de CO2 disponibles sur Mars.

    Etude publiée dans Nature en Août 2018 – Inventory of CO2 available for terraforming Mars

    Below we will discuss the amount of CO2 necessary to raise temperatures sufficiently to allow liquid water; for now, however, take a nominal requirement as being about 1 bar of CO2, which is equivalent to about 2,500 g CO2/cm2 in the atmosphere.  For comparison, the present-day atmosphere has an average pressure of about 6 mbar — equivalent to about 15 g CO2/cm2 at the surface. […]
    While it may be straightforward to raise the pressure to 15 mbar (by mobilizing the CO2 in the polar deposits), it would be extremely difficult to raise pressures above 20 mbar. Doing this would take exceedingly long timescales or substantial processing techniques that are beyond our current technology. […]
    For an atmosphere of 20 mbar, as an example, they predict a warming of less than 10 K. This is only a small fraction of the ~60 K warming necessary to allow liquid water to be stable. It would take a CO2 pressure of about 1 bar to produce green-house warming that would bring temperatures close to the melting point of ice. […]
    Conclusions: There is not enough CO2 left on Mars in any known, readily accessible reservoir, if mobilized and emplaced into the atmosphere, to produce any significant increase in temperature or pressure. Even if enough CO2 were to be available, it would not be feasible to mobilize it; doing so would require processing a major fraction of the surface (analogous to regional- or planet-scale strip mining) to release it into the atmosphere, which is beyond present-day technology.

    Pour quelqu’un qui est cœur de la conquête spatiale martienne, Musk ne semble pas du tout au fait de la littérature scientifique sur le sujet. Cela présage rien de bon sur la soi-disant faisabilité de sa colonisation martienne…

  43. adinx

    22 août 2019 at 12:22

    Une fusée, ça peut exploser au décollage sur Terre, et une fusée armée de plusieurs bombes atomiques, ça peut faire beaucoup de dégâts. C’est pour cette raison que les fusée ne sont pas équipées de moteur nucléaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *