Écoute de Siri : Apple fait amende honorable

Apple

Par Olivier le

À l’image des autres assistants connectés du marché, Apple faisait écouter des extraits audio de Siri à des sous-traitants pour en améliorer la qualité. Le constructeur a annoncé des changements.

Apple a basé une bonne partie de sa communication sur le respect de la confidentialité et de la vie privée des utilisateurs. C’est pourquoi la révélation d’un programme d’écoute des requêtes audio de Siri a autant surpris, même s’il faut se rendre à l’évidence : il est impossible d’améliorer un assistant connecté sans l’aide d’humains.

L’utilisateur décide

Apple le précisait d’ailleurs dans un document sur la sécurité d’iOS, connu uniquement des initiés. Après le déclenchement de la polémique, le constructeur informatique a donc arrêté temporairement son programme, et a annoncé cette semaine une série de mesures pour faire amende honorable, à commencer par des excuses.

L’utilisateur de produits Apple va pouvoir s’inscrire pour participer au programme d’écoute et ainsi, contribuer à l’amélioration de Siri. Les échantillons audio captés par l’assistant par accident (Siri peut se déclencher par erreur) et envoyés au programme d’écoute seront effacés.

L’entreprise précise aussi que seuls ses propres employés seront en mesure d’écouter les extraits audio. Jusqu’à présent, Apple faisait appel à des sous-traitants pour analyser les requêtes et les conversations, anonymisés, entre les utilisateurs et Siri. Apple précise que moins de 0,2% des demandes faites à Siri sont traités dans le cadre du programme.

Conséquence de ces changements, le groupe a cessé de travailler avec des sous-traitants, occasionnant au passage des centaines de licenciements en Europe (300 personnes sont concernées en Irlande, siège européen d’Apple).

Source: Apple