Les applications iOS représentent 236.000 emplois en France

Apple

Par Olivier le

Apple est une entreprise américaine bien sûr, mais ses différentes activités font travailler des individus partout dans le monde… et aussi en France.

Apple, c’est du matériel, mais c’est aussi beaucoup, beaucoup de logiciel. Et il n’y a pas que les propres logiciels du constructeur à concevoir : l’App Store fait travailler énormément de développeurs, d’éditeurs… mais aussi tout ce qui gravite autour, comme la compta, la finance et le marketing, et encore au-delà (professeurs, juristes, etc.).

Paris bien placé dans le top des villes européennes

Bref, c’est tout un écosystème qui se cache derrière « l’App Economy ». Dans un nouveau rapport, Apple estime être à l’origine de la création de 236.000 emplois en France depuis 2008, le lancement de l’App Store. En 2018, l’estimation était de 220.000 personnes, soit une progression de 16.000 emplois, ou encore une croissance de 7%.

À l’échelle européenne, Paris serait la deuxième ville la plus importante en termes d’emplois indirects, derrière Londres. Lyon est dans les trente premières villes en Europe avec 19.000 emplois liés à l’écosystème des applications iOS. Aux États-Unis, ce sont 1,9 million d’emplois qui sont connectés de près ou de loin à l’économie des apps iOS (1,7 million pour Android).

La France compte 40% d’emplois « App Store » en moins que les États-Unis rapporté à la population du pays. Toutefois, la croissance sur les trois dernières années est de 13% dans l’Hexagone, contre 9% outre Atlantique. En dix ans, Apple a versé 1,3 milliard d’euros aux développeurs français, ce qui représente 130 millions d’euros chaque année en moyenne.