Disney+ ne serait pas compatible avec tous vos appareils

Sécurité

Par Felix Gouty le

Disney+ ne sera peut-être pas accessible à tous lors de son lancement prochain. Pour fonctionner, la plate-forme réclame en effet un niveau de sécurité très strict.

À quelques jours de son lancement officiel aux États-Unis, le nouveau service SVOD de Disney montre déjà ses premières limites ou, plus précisément, ses premières barrières. Hansdegoede, un développeur néerlandais, a été capable de tester Disney+ en avant-première et a, en effet, révélé une découverte contraignante. Il y a plusieurs semaines, en essayant d’accéder à la plate-forme via un navigateur Firefox installé sous Linux, il a été stoppé par un code d’erreur. Suite à un mail faisant état de ce bug apparent, le helpdesk de Disney lui répondait simplement que « l’erreur (était) connue de (ses) services informatiques et qu’ils travaillaient justement à sa résolution ». En réalité, il semblerait que ce ne soit pas une erreur mais le résultat de la volonté de l’entreprise de divertissement à sécuriser davantage sa future plate-forme.

Dans le code d’erreur invoqué se cache une mention « d’incompatibilité avec le niveau de sécurité du système ». Traduction : Disney+ se lancerait uniquement si le système OS de l’ordinateur ou du smartphone de l’utilisateur supporte un certain niveau de sécurité informatique appelé Widevine DRM (pour « digital rights management »). Ce processus complexe de cybersécurité, établi envers les opportunités de piratage de contenus, se divise en trois niveaux : L3, L2 et L1, du plus leste au plus strict. Plusieurs services SVOD utilisent déjà cette méthode. Netflix, notamment, n’autorise que les appareils dotés d’une Widevine DRM de niveau L1 à lire des contenus en 4K ou Full HD. En l’occurrence, Disney+ ne ferait apparemment pas de concession. Peu importe la machine, elle devra visiblement supporter un niveau de sécurité L1 pour pouvoir y accéder. Pour vous informer du niveau de Widevine DRM du système de vos appareils, en prévision d’un abonnement en France dès 2020, notre confrère PhonAndroid vous enjoint à utiliser l’application DRM Info.