Ventes de smartphones : Samsung domine, Apple progresse et Huawei tient bon

Android

Par Amandine Jonniaux le

Tandis que Samsung et Apple s’imposent sur le marché international grâce à quelques récents modèles, Huawei parvient à tirer son épingle du jeu en s’imposant largement sur le territoire chinois pendant le troisième trimestre 2019. 

Crédits TeroVesalainen via Pixabay CC

Alors que la fin de l’année approche à grands pas, les chiffres viennent de tomber concernant les ventes de smartphones du troisième trimestre 2019. Sans surprise, les géants Apple et Samsung ont imposé leur tendance depuis déjà plusieurs mois, notamment grâce à la sortie de plusieurs nouveaux modèles. Côté pomme, les trois nouveaux iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max représentent ainsi près de 7,4% des ventes totales de smartphones pour la marque, alors que l’année dernière à la même période, les derniers modèles d’iPhone plafonnaient à “seulement” 6,6%. Si l’on en croit les résultats de l’étude menée par le cabinet d’analyse Kantar et relayée par le site 01net, l’iPhone 11 dans sa version classique (notre test ici) serait d’ailleurs, et de loin, le modèle le plus populaire des trois. En France, Apple semble d’ailleurs gagner du terrain avec 18% de part de marché contre 15,1% l’année dernière face à l’hégémonie d’Android. 

Côté Samsung, la fin de l’année aussi aura été fructueuse, avec un Note 10 (notre test ici) très haut de gamme qui a permis à la marque de significativement booster ses ventes. Mais si la marque coréenne culmine en tête des ventes, c’est surtout grâce à sa gamme Galaxy A rappelle Kantar, plus accessible et concurrentielle, qui a permis à Samsung de s’offrir une plus large part de marché dans le monde depuis 2015. En Europe notamment, les modèles Galaxy A représentent à eux seuls cinq des six smartphones les plus vendus, avec un trio de tête composé des très populaires A50, A40 et A20e. Pour Dominic Sunnebo, le directeur global de Kantar, cette avancée sur le marché du milieu de gamme a été plus que salutaire pour l’entreprise coréenne, qui cherche depuis des années une réponse à Huawei et Xiaomi en Europe : “La nouvelle série A a finalement atteint ses objectifs, devenant extrêmement populaire auprès des consommateurs dans de nombreuses fourchettes de prix”

Concernant le très particulier marché chinois, les marques locales continuent de rester largement leader en termes de ventes, avec plus de 79,3% des ventes concentrées uniquement sur ces dernières. À eux seuls, Honor et Huawei réalisent près de 46,8% des ventes, et conservent sans mal leur place de leader. Une position ultra-dominante qui compense les récentes restrictions américaines concernant la marque, et qui permet à Huawei de se maintenir à flot avec un chiffre d’affaires en augmentation depuis le début de l’année.