Disney ne veut pas faire oublier Hulu

Business

Par Olivier le

Disney met le paquet sur son service de streaming maison, Disney+, qui se lancera la semaine prochaine (et en mars en France). Mais il ne faudrait pas oublier Hulu, qui appartient lui aussi au géant du divertissement.

Le lancement de Disney+ le 12 novembre est stratégique pour Disney, le groupe investissant sans compter pour produire du contenu exclusif comme les séries Marvel, des films (comme la version live de La Belle et le Clochard) et aussi des documentaires. Avec un abonnement à prix serré (6,99 $ par mois), l’entreprise joue gros. Mais il ne faudrait pas oublier que Disney+ n’est pas le seul service de streaming du mastodonte du divertissement : il y a aussi Hulu !

Hulu accueille le catalogue FX

Et Disney veut éviter à Hulu de vivoter dans l’ombre de Disney+. La plateforme de streaming va ainsi accueillir le catalogue du réseau câblé FX, qui fait partie du groupe Disney. On lui doit entre autres les séries American Horror Story, Fargo, Legion, Archer, ou encore Sons of Anarchy, The Shield, Justified… Un catalogue de poids pour Hulu, qui confirme le positionnement plus « adulte » que Disney+.

Et ce n’est pas tout, puisque FX va aussi produire du contenu frais spécifiquement pour Hulu : en 2020, on aura ainsi droit à The Teacher, Devs, Misses America et The Old Man. Le service de streaming diffuse déjà des séries et des films de premier plan comme The Handmaid’s Tale, Family Guy, Grey’s Anatomy, South Park

Autant dire que Hulu a de quoi séduire bon nombre de téléspectateurs en quête de sensations fortes, mais le risque existe que Disney+ balaie tout sur son passage. C’est pourquoi les programmes du réseau FX devraient rééquilibrer quelque peu les offres, même si Disney met tout son poids dans la balance pour la plateforme maison.

Le groupe a d’ailleurs annoncé un abonnement groupé avec Disney+, Hulu et le réseau des sports ESPN pour 12,99 $ par mois. Il sera difficile de trouver plus intéressant que ce bundle en terme de qualité/prix…