5G : Huawei va-t-il finalement être autorisé dans l’UE ?

Télécom

Par Remi Lou le

Actuellement au coeur de tous les débats, la présence de Huawei en Europe pour développer la 5G inquiète, surtout lorsque Washington – en pleine guerre commerciale avec la Chine – presse ses alliés d’exclure le géant chinois. L’UE a tranché : la firme chinoise sera bien acceptée en Europe, mais au prix de quelques concessions.

Crédits : JDG

L’arrivée de la 5G en Europe – et dans le monde – induit nécessairement de nouvelles installations. Si les États-Unis sont partis en guerre contre Huawei, l’un des premiers équipementiers réseaux au monde, la question d’accepter ou non les équipements du groupe chinois en Europe est actuellement au coeur des débats dans l’UE. Pour couronner le tout, Washington fait pression sur ses alliés européens afin qu’ils excluent Huawei de leurs futures installations 5G, jusqu’à fournir des « preuves » à Berlin sur des liens supposés entre la firme et le gouvernement chinois. Malgré les craintes d’espionnage et la pression américaine, l’Union Européenne ne cède pas à l’hystérie et vient officiellement d’accepter Huawei pour développer la 5G dans ses pays membres… mais cela se fera au prix de plusieurs conditions.

« Nous en Europe, on accepte tout le monde mais on a des règles. Ces règles sont claires, exigeantes » a ainsi déclaré le Commissaire européen à l’industrie, Thierry Breton, durant l’annonce des mesures de sécurité à prendre pour développer la 5G en Europe. Les équipements Huawei seront donc bel et bien présents en Europe, tout comme au Royaume-Uni, qui donnait son feu vert à la marque chinoise il y a peu. Si les « règles » ici évoquées ne sont pas détaillées outre mesure, Thierry Breton indique toutefois que l’UE procédera à des « exclusions nécessaires (…) pour les actifs critiques et sensibles (…) tels que les fonctions de gestion et d’orchestration du réseau », et que chaque pays devra nécessairement « avoir plusieurs sources de fournisseurs pour diminuer les risques ». En pratique, si les équipements Huawei seront bien utilisés dans l’UE, ils seront éloignés du « coeur de réseau », afin de garder le contrôle.

En vérité, l’avance technologique de Huawei sur la 5G est telle que l’équipementier est un acteur de poids afin que l’Europe ne prenne pas trop de retard sur la nouvelle norme réseau, bien que Thierry Breton répète à loisir que « l’Europe n’est pas en retard sur le 5G ». Présente dans de nombreux pays, notamment asiatiques, Huawei est l’un des acteurs majeurs en matière de 5G, si bien que le boss de Huawei Europe affirmait que la firme ne pouvait pas être exclue en Europe au quotidien belge l’Echo, note Challenges« Nous avons tissé des liens forts et posé des fondations solides avec nos partenaires technologiques locaux. Notre technologie est à la pointe et elle représente beaucoup de valeur commerciale aux yeux des opérateurs. Cela n’arrivera pas » prédisait-il.

Antenne 4G LTE 5G MIMO...
1 162 Commentaires
Antenne 4G LTE 5G MIMO...
  • Version 2019 : Amélioration du gain. Antenne Mobile 4G 5G MIMO Directionnelle compatible avec...
  • 700Mhz, 800Mhz, 900Mhz, 1800Mhz, 2100Mhz, 2600Mhz. Utilisation extérieure recommandée : Le...
  • Gain 7 à 10dbi, 2 connecteurs SMA mâles (MIMO), parfait pour connecter sur les Box 4G et...
  • 2 x 10 m câble noir LMR200 (faible perte), Dimensions : 23,7 x 22,9 x 5, IP55 résistant à la...