Les Britanniques ne pourront plus acheter de voitures à essence en 2035

Automobile

Par Felix Gouty le

Entre le début officiel du Brexit et en amont de la COP26 à Glasgow en novembre 2020, le Premier ministre britannique a décidé d’avancer l’instauration d’une interdiction de la vente de voitures à essence, diesel et hybrides de 2040 à 2035.

Le rechargement d'une voiture électrique.
Le rechargement d’une voiture électrique, bientôt parmi les seules automobiles vendus au Royaume-Uni (Crédits : Pixabay).

Alors que le Royaume-Uni entre officiellement dans un processus de séparation avec le reste de l’Union européenne (le fameux « Brexit »), son Premier ministre, Boris Johnson, a choisi d’avancer la date d’une interdiction nationale. Cette dernière concerne la vente de nouvelles voitures à moteur thermique, qu’elles soient à essence ou diesel. Prévue d’être mise en place en 2040, cette mesure devrait finalement être instaurée en 2035. Comme annoncé initialement en 2017 par sa Première ministre, Nicola Sturgeon, l’Écosse, quant à elle, devrait seulement réduire la demande pour les voitures à moteur thermique et construire un réseau de bornes de recharge électrique suffisamment efficace d’ici 2032. L’avancement de la date de l’interdiction pour le reste du pays serait une conséquence de l’avis d’experts sur la pertinence réelle d’une telle interdiction en 2040. En effet, selon eux, elle ne serait pas suffisante pour contribuer à l’objectif de zéro émission de gaz à effet de serre fixé par le pays pour 2050.

Lors de son annonce officielle au Muséum des sciences de Londres, Boris Johnson a fait référence à la COP26, conférence pour le climat prévue à Glasgow en fin d’année, comme l’une des principales motivations derrière ce choix. « Organiser la COP26 est une opportunité de taille pour le Royaume-Uni et les autres nations du globe pour accélérer la lutte contre le changement climatique, a déclaré le Premier ministre britannique. Il n’y a pas de plus grande responsabilité que de protéger la planète et c’est une mission que la Grande-Bretagne est fière de servir. » L’intéressé a ajouté que l’interdiction comprendra aussi la vente de voitures hybrides. Autrement dit, en théorie, au-delà de 2035, les Britanniques pourront acheter uniquement de nouvelles voitures électriques ou à hydrogène. Certaines associations estiment que cette décision est louable mais risquent d’être aussi inefficace que la date précédemment fixée. D’autres, comme le président de l’Automobile Association, Edmund King, affirme que cette nouvelle date risque de représenter « un véritable challenge » pour les constructeurs. En comparaison, l’instauration de l’interdiction de la vente de nouvelles voitures à essence ou diesel est toujours prévue en 2040 en France.

Bazoty Voiture...
118 Commentaires
Bazoty Voiture...
  • Voiture de sport télécommandée cool: Cette voiture radiocommandée permet une réponse...
  • Conception exquise et durable: La voiture RC à l'échelle 1/24 est faite de plastique non...
  • Facile à jouer et à contrôler: la télécommande à deux joysticks est simple à utiliser...
  • Amusement intérieur et extérieur: Les petites voiture fonctionnent bien sur une surface...
Source: BBC News