Pour les constructeurs de smartphones, l’Inde est un nouvel Eldorado

Business

Par Olivier le

L’Inde est en passe de devenir la nouvelle place forte du secteur des smartphones. Le marché indien est même passé devant les États-Unis en 2019 !

C’est une première qui a sans doute vocation à devenir une banalité dans les prochaines années : l’Inde s’affirme de plus en plus comme un des plus importants marchés mondiaux du smartphone, aux côtés de la Chine. Selon Counterpoint Research, il s’est livré 158 millions d’unités en Inde l’an dernier, soit une croissance de 7% par rapport à 2018.

Xiaomi en pôle position

L’Inde est devenue une cible de choix pour les constructeurs chinois de smartphones milieu de gamme. Les fabricants sont particulièrement agressifs sur les prix, sans lésiner pour autant sur les capacités techniques. La marque de référence est Xiaomi, qui pèse 28% du marché, un chiffre en progression de 5%. Pour le constructeur, le marché indien est tout simplement plus important que le marché chinois.

Samsung est second avec 21%, en perte de vitesse (-5 points). Vivo ferme le podium avec 16% du gâteau indien, une croissance de 76% d’une année sur l’autre !

Et la performance de Vivo n’est pas la plus spectaculaire : Realme affiche en effet une progression étourdissante de 255% entre 2018 et 2019 (!). Le constructeur passe d’une part de marché de 3% à 10%. Oppo est cinquième, avec 16% et une dégringolade de 39%.

Avec ses appareils haut de gamme, Apple n’apparait pas dans le classement, mais malgré tout Counterpoint Research relève une bonne performance du constructeur américain grâce à l’iPhone XR, qui a bénéficié de baisses de prix qui l’ont aidé à mieux se positionner dans la bagarre indienne.