Coronavirus : PAX East et la GDC 2020 sont maintenus malgré les désistements

Evénement

Par Felix Gouty le

Si le nombre de désistement n’atteint pas encore celui du MWC 2020 avant son annulation, les salons vidéoludiques PAX East et la GDC 2020 souffrent d’un nombre croissant d’annulation. Pourtant, malgré la menace du coronavirus COVID-19, les deux événements se tiendront bien comme prévu.

The Witcher III : Wild Hunt.
Le studio CD Projekt Red, à l’origine de The Witcher III : Wild Hunt et du futur Cyberpunk 2077, ne participera pas à PAX East 2020 (Crédits : CD Projekt Red).

Depuis la fin du mois de décembre, le coronavirus COVID-19 a infecté plus de 82 000 personnes à travers le monde et entraîné la mort de 2 800 autres personnes. L’épidémie de pneumonie virale SRAS-CoV-2, dont il est à l’origine, a surtout perturbé de nombreux voyages et événements sportifs et culturels, susceptibles de rassembler beaucoup de monde et ainsi de faciliter la propagation de la maladie. La ville de Barcelone a notamment décidé d’annuler le Mobile World Congress, abandonnés par de nombreux acteurs du numérique. Aujourd’hui, c’est au tour des salons vidéoludiques américains, PAX East (du 27 février au 1er mars) et la Game Developers Conference (du 16 au 20 mars) de subir les conséquences de la menace épidémique. La firme japonaise, Sony, a notamment dû annuler sa présentation tant-attendue du jeu-vidéo The Last of Us : Part II, prévue à la PAX de Boston. D’autres studios et firmes ont dû revenir sur leur participation aux deux événements.

Cependant, le nombre de désistement n’égale pas encore celui atteint par le MWC 2020 avant son annulation totale. En conséquence, les organisateurs de PAX East et de la GDC ont respectivement affirmé le maintien des deux salons. « La santé et le bien-être de tous les participants du PAX – de nos visiteurs à nos exposants en passant par notre staff sur le site – est d’une importance capitale », ont déclaré ReedPOP et Penny Arcade, organisateurs des événements PAX, dans un communiqué mercredi dernier. Par conséquent, ces derniers ont promis d’accentuer les procédures de nettoyage et de désinfection du salon. La GDC en fait de même et souligne que la ville de San Francisco – dont la région ne comporte aucun cas – soutient fermement son maintien. Les organisateurs précisent néanmoins que les participants chinois seront exclus du salon, suivant les nouvelles réglementations américaines en matière d’accueil de personnes provenant de zones à risque.