Pour se démarquer, Microsoft Edge veut concurrencer le “T. Rex Game” de Google Chrome

Sur le web

Par Felix Gouty le

Microsoft Edge continue de tout faire pour revenir dans le top des navigateurs web. Aujourd’hui, il annonce déployer prochainement un “Surf Game”, un mini-jeu à lancer après une erreur de connexion – à l’instar du célèbre “T. Rex Game” de Google Chrome.

Le "T. Rex Game" sur Google Chrome
Crédits : Google

Nouveau logo, nouvelle interface, nouvelles fonctionnalités : Microsoft Edge tente le tout pour le tout afin de reprendre son trône de roi de la navigation web, qu’il détenait à l’époque où il s’appelait encore Internet Explorer. Alors qu’avec son nouveau logo, il essayait de se comparer à Mozilla Firefox, il s’attaque aujourd’hui à Google Chrome. Hier, l’un des chefs de projet de Microsoft Edge, William Devereux, a dévoilé le déploiement progressif d’un nouveau jeu sur le navigateur.

En septembre 2014, Google Chrome s’accompagnait du “T. Rex Game” (ou “Chrome Dino”), un jeu de “side-scrolling” pixelisé en 2D qui peut se lancer à l’apparition d’une page d’erreur de connexion. Il suffit d’un clic ou d’une pression de la barre d’espace pour l’activer et incarner le tyrannosaure : il faut alors faire en sorte d’éviter le plus de cactus et de ptéranodons possibles pour survivre. Même sans connexion connexion, vous pouvez accéder au jeu en recherchant “chrome://dino” sur Google Chrome. Le principe du nouveau “Surf Game” d’Edge est le même : le jeu se déclenche quand la connexion Internet de votre appareil est perdue. Celui-ci est néanmoins bien plus colorée et riche que son concurrent. Le joueur y incarne une surfeuse et son fox-terrier gris qui doivent fuir une pieuvre géante, en vue isométrique. Le même jeu avait servi d’“easter egg” pour découvrir le nouveau logo du navigateur, suite à son passage à une architecture Chromium. À la différence du “T. Rex Game” d’origine, ce nouveau jeu comporterait trois modes et peut se jouer au clavier, à la souris, à la manette ou sur écran tactile. Il n’est pour l’instant accessible que sur la dernière version de Microsoft Edge Canary, la version en développement du navigateur, en recherchant “edge://surf”.