Koenigsegg présente la Gemera, une hybride sportive et « familiale »

Automobile

Par Felix Gouty le

Le constructeur suédois spécialisé dans les voitures de sport de luxe a encore frappé fort. Koenigsegg a présenté sa nouvelle hybride, la Gemera, censée être la première « méga-GT » du monde.

La Koenigsegg Gemera.
Crédits : Koenigsegg.

Comme BMW pour son « concept-car » électrique, l’i4, Koenigsegg a dû présenter ses nouveaux bijoux à moteur à distance. Face à la menace de l’épidémie du coronavirus SRAS-CoV-2, la Suisse a en effet annulé le grand salon annuel international de l’automobile à Genève. Par conséquent, les différents constructeurs doivent se contenter de mettre en lumière leurs nouvelles créations par le biais de simples vidéos sur le web. Le constructeur suédois a néanmoins choisi de ne pas démonter son stand à Genève et d’effectuer ses annonces sur place, à huis-clos. Parmi elles, celle qui sort véritablement du lot est la présentation de la Koenigsegg Gemera.

Elle est la première voiture « méga-GT du monde » et le premier véhicule de la marque au nom imprononçable construit spécifiquement pour un conducteur et quatre passagers. Spécialisée dans les voitures sportives et puissantes de luxe, Koenigsegg tente le pari d’attirer les familles et les groupes d’amis amoureux des moteurs vrombissants. Selon lui, la Gemera a été conçue principalement pour les « voyages en famille, dotés d’un confort, d’un style et d’une performance inédite. » La Gemera est une hybride : elle est composé d’un moteur à combustion interne et de trois moteurs électriques, dont un pour chaque roue arrière motrice. Le premier, de 2000 cc et à trois cylindres, monte jusqu’à 600 chevaux. L’ensemble du système électrique peut atteindre les 1 700 chevaux pour 1,2 millions de Watts. Le tout permet à la Gemera d’atteindre les 100 kilomètres par heure en moins de deux secondes ! La batterie électrique de 800V pour 15 kW/h ne lui confère, seule, que 50 kilomètres d’autonomie. Les deux grandes portes de la voiture s’écartent et pivotent automatiquement pour laisser sortir l’ensemble des passagers. Et si ce n’était pour l’aspect profilé du véhicule, elles lui donneraient presque un côté TIE Fighter de Star Wars. Enfin, à l’intérieur du véhicule, l’interface-utilisateur (visible grâce à un écran de 13 pouces) est supportée par le système Apple CarPlay. Pour les plus passionnés (et les plus susceptibles de l’acheter), sachez la Koenigsegg Gemera ne sera produite qu’en 300 exemplaires.