Coronavirus : la fondation Bill & Melinda Gates développe un kit de test à domicile

Science

Par Felix Gouty le

Même le secteur privé veut enrayer l’épidémie de COVID-19. La fondation du papa de Microsoft serait sur le point de lancer un kit de détection rapide et peu cher pour aider les États-Unis à tester plus de personnes, avant qu’elles ne transmettent le virus.

Crédits : Sam Churchill / Flickr.

Pour combattre l’épidémie de pneumonie virale COVID-19, la recherche médicale ne se consacre pas uniquement à la formulation d’un vaccin. Elle s’attèle aussi à concevoir les meilleurs moyens pour diagnostiquer la maladie sans participer à sa propagation. Les États-Unis ont notamment souffert d’un manque assez prononcé de tests de dépistage. Le pays compte aujourd’hui plus de 500 malades et plus d’une quinzaine de victimes – dont une majorité provient de l’état de Washington, actuellement en état d’urgence. Par conséquent, le gouvernement a accordé plus de 8,3 milliards de dollars de financement à l’élaboration d’un vaccin mais aussi aux mesures de détection du coronavirus SRAS-CoV-2, soit la réalisation de plus de tests. 1,1 millions de tests supplémentaires pourront ainsi être effectués très prochainement dans l’ensemble du pays, selon Les Échos. Plusieurs entrepreneurs privés travaillent même à l’élaboration de kits de détection à domicile.

La fondation Bill & Melinda Gates aurait, notamment, mis au point un tel kit. Son lancement n’est, cependant, pas encore prêt, d’après TechCrunch. Il s’appuierait sur des recherches médicales menées à l’université de Washington. Il consisterait en un prélèvement nasal classique, à renvoyer à un laboratoire ou institut médical. En seulement deux jours, ce dernier sera capable de diagnostiquer si la personne auto-testée est infectée ou non. Si le test est positif, cette dernière devra remplir un formulaire électronique pour renseigner les autorités de santé sur ses mouvements et ses rencontres afin qu’une enquête soit menée pour retrouver d’autres malades éventuels. Aucun déplacement ne lui sera demandé, de bout en bout, et elle pourra donc restée confinée chez elle. Ce système permettrait de limiter la propagation du virus de la part de malades encore non-diagnostiqués ou en cours de détection. Selon la fondation du père de Microsoft, ce dispositif pourrait permettre de tester 400 personnes par jour. La fondation Bill & Melinda Gates aurait investi 20 millions de dollars dans la réalisation de ce kit de test. Un autre entrepreneur, Jonathan Rothberg, travaillerait lui aussi sur la conception d’un dispositif médical peu coûteux, pour permettre le dépistage de la maladie à distance.