La ville de New-York interdit l’utilisation de Zoom dans les établissements scolaires

Sécurité

Par Felix Gouty le

Face aux nombreuses failles de Zoom, plateforme de visioconférence très prisée actuellement, la ville de New-York a décidé de bannir son utilisation dans ses 1 800 établissements scolaires.

Crédits : Zoom

Très prisé pour le télétravail et les « télécours » durant ce confinement généralisé et prolongé, Zoom est actuellement victime de son succès. Cette plateforme de visioconférence en ligne, a priori cryptée, serait en proie à de nombreuses failles et détournements qui menaceraient la sécurité des utilisateurs. Aux États-Unis, le FBI lui-même aurait déjà identifié un phénomène problématique de « zoom bombing » où des personnes non-autorisés à participer à certaines conversations réussiraient assez facilement à s’y introduire pour y semer le trouble ou espionner les conversations. Plus récemment, le Washington Post a révélé que des milliers de vidéos enregistrées par des utilisateurs sur Zoom seraient conservées sur des serveurs cloud tiers dont l’accès n’est pas protégé. Si cela dépend de l’action d’un utilisateur, ce phénomène n’existe que par le manque de restrictions imposées par Zoom et le manque d’autorisations demandées aux autres participants de visioconférence.

Conséquence de cette accumulation de problèmes de confidentialité et de sécurité remontant actuellement à la surface, la ville de New-York (les arrondissements de Manhattan, du Queens, du Bronx, de Brooklyn et de Staten Island) a banni l’utilisation de Zoom dans ses établissements scolaires pour leurs cours à distance. Selon TechCrunch, plus d’un million d’élèves, partagés entre 1 800 écoles, seraient concernés par cette mesure. Le ministère américain de l’Éducation encourage ses établissements à utiliser davantage le logiciel professionnel Microsoft Teams qui bénéficie « des mêmes fonctions et d’options de sécurité plus appropriées. » Pour certaines écoles, le changement risque d’être difficile tant Zoom serait devenu un outil populaire suite au début du confinement. Si l’entreprise derrière la fameuse plateforme de visioconférence n’a pas encore réagi à cette décision, son PDG, Eric Yuan, se serait récemment excusé des erreurs soulevées précédemment : notamment, la transmission d’appels vidéo depuis la Chine ou le mauvais chiffrement des données de communication. Depuis, Zoom a néanmoins implémenté l’ajout d’un mot de passe pour accéder à une visioconférence.

Promo
KIWI design Cache Webcam 6 pcs...
361 Commentaires
KIWI design Cache Webcam 6 pcs...
  • 🎄[Ultra mince] 9 * 18mm petite taille avec 0.8mm d'épaisseur ultra mince, vous ne pouvez...
  • 🎄[Protégez votre vie privée] KIWI Design Cache Webcam bloque les intrus et empêche les...
  • 🎄[Facile à utiliser] Ce cache caméra pour ordinateur portable peut être ouvert ou fermé...
  • 🎄[Adhésif très solide] KIWI design webcam cover utilise un adhésif puissant qui peut...