En France, des masques seront bientôt disponibles chez les buralistes et dans les transports

politique

Par Felix Gouty le

Dès le 30 avril, les buralistes se chargeront de la vente de masques lavables et ré-utilisables à destination du grand public. En parallèle, si le port du masque devient obligatoire dans les transports, Île-de-France Mobilités envisage leur distribution gratuite.

Une femme chinoise portant un masque.
Crédits : Nicolò Lazzati / Flickr.

Le gouvernement français semble véritablement avoir suivi le conseil de l’Académie de Médecine. Pour mieux amorcer le déconfinement et éviter une recrudescence des contaminations par des malades qui s’ignorent, des masques dits « grand public » ou « alternatifs » seront bientôt vendus ou distribués auprès des citoyens français. Jusque là, les masques chirurgicaux vendus en pharmacie avaient été mobilisés par l’État pour les fournir exclusivement au corps médical et au personnel soignant des hôpitaux. Dès le 30 avril, cette situation va changer selon Le Parisien. La Confédération des buralistes va, en collaboration avec le ministère de l’Économie, se charger de la vente de masques à destination du public.

En effet, malgré le confinement généralisé, les 24 500 bureaux de tabac de France sont restés ouverts pour les fumeurs. A la fin du mois, ils seront autorisés à vendre « un masque en tissu normé, lavable et réutilisable une vingtaine de fois », explique Philippe Coy, président de la Confédération des buralistes. Ces masques seront fournis, par le biais d’une plate-forme officielle mise à disposition par cette dernière, et proviendront de la marque Lainière-Santé, en provenance des laboratoires du Groupe Chargeurs. S’il n’a pas encore été officiellement décidé, leur prix serait fixé à 5 euros l’unité. Cependant, dans un premier temps, « nous privilégierons dans les premiers jours la vente aux professionnels de proximité — l’artisan, le plombier, le petit patron, le boulanger, le boucher, etc. — pour aider au redémarrage de l’économie, remarque Philippe Coy, puis nous servirons les particuliers tout de suite après. »

Des masques gratuits en Île-de-France ?

En parallèle, la Présidente du Conseil Régional d’Île-de-France et dirigeante d’Île-de-France Mobilités, Valérie Pécresse, a annoncé son souhait de distribuer gratuitement des masques dans les transports en commun de la région. « Pour que le port du masque soit obligatoire, souligne l’intéressée dans 20 Minutes, il faut d’abord donner les masques, il faut que tout le monde puisse en avoir. » Pour renforcer la mesure, Île-de-France Mobilités compte aussi mettre en place une amende à donner pour les voyageurs dépourvus de masques. Néanmoins, la provenance des masques distribués – entre masques chirurgicaux, jetables, et masques alternatifs, souvent ré-utilisables – ne semble pas encore très claire : « un peu des deux », a affirmé Valérie Pécresse.

Cool Lunettes de Soleil Chat...
  • [Design et matériaux] Impression plein format, impression recto, 100% fibre de polyester...
  • [Description de la taille] 11 cm (largeur) * 18 cm (longueur).
  • [Performance du produit] Protégez votre bouche et votre visage.
  • [Scènes applicables] vélo, camping, randonnée, jardinage, voyage, plein air, shopping, etc.