Star Wars : même Mark Hamill ne peut expliquer cette erreur dans la saga

Cinéma

Par Julie Hay le

Sur Twitter, l’acteur n’a pas su répondre à la question d’un internaute sur un vide scénaristique de l’épisode 4. Pourquoi R2D2 n’a-t-il jamais dit à Luke que Vador était son père ? Mark Hamill n’a pas la réponse.

Crédits : LucasFilm

C’est sans aucun doute l’une des plus célèbres scènes de la saga. Souvent parodiée ou reprise, la révélation de la réelle identité de Dark Vador aurait pu ne jamais avoir lieu à en croire la remarque d’un utilisateur sur Twitter. “R2D2 était là pendant toute l’intrigue et n’a jamais eu sa mémoire effacée. Alors pourquoi n’a-t-il jamais dit à Luke que Vador était son père ?” Celui qui regardait la saga avec sa fille, avoue ne pas avoir la réponse, tout comme Mark Hamill qui n’a pas tardé à réagir. Face à la remarque très juste de l’internaute, l’acteur qui incarne Luke Skywalker dans la saga s’avoue vaincu. “J’ai lu ce tweet, réfléchis longtemps et durement… j’ai haussé les épaules et je suis parti”. Quant à eux, les fans cherchent une réponse à ce vide-scénaristique et imaginent plusieurs hypothèses plus ou moins plausibles pour expliquer ce silence du petit droïde. Certains soulignent très justement que d’autres personnages le savaient et n’ont pas non plus choisi de le dire. On pense notamment à Obi Wan qui, s’il a vu son apprenti mourir sous ses yeux sur Mustafar, semble savoir exactement à qui il a affaire dans l’affrontement entre les deux personnages dans Un Nouvel Espoir. Pourtant le maître Jedi n’a pas non plus choisi de le dire à Luke et cela pourrait être une explication suffisante. Le petit droïde pourrait avoir reçu des consignes pour garder le secret jusqu’à la révélation finale. D’autres plus simplement estiment que si R2D2 connaissait Anakin, il n’avait aucun moyen de savoir qu’il était Dark Vador. Skywalker pourrait aussi être un nom commun sur Tatooine et le petit robot n’aura certainement pas fait le lien entre ses deux maîtres.

Pour éclaircir la situation, les abonnés Disney+ pourront se lancer dans un nouveau visionnage de l’intégralité de la saga aux États-unis à compter du 4 mai. La firme aux grandes oreilles vient d’annoncer que le dernier épisode de la saga, l’Ascension de Skywalker rejoindra le catalogue à l’occasion de la journée internationale de Star Wars, “May the 4th”. En France, il faudra patienter encore puisque la chronologie des médias empêche la mise à disposition des films sur les plateformes SVOD moins de 36 mois après leur diffusion en salle.

S'abonner à Disney+