La pratique du vélo est à nouveau autorisée mais dans les transports, le masque sera obligatoire

politique

Par Felix Gouty le

Qui dit déconfinement dit aussi mobilité. Alors que les transports d’Île-de-France se préparent à une distribution massive de masques pour le retour des voyageurs, la pratique du vélo devrait bientôt être à nouveau autorisée plus pleinement.

Crédits : Pexels /Pixabay.

Comme beaucoup d’activités et de secteurs, la mobilité urbaine ne reprendra pas exactement comme avant au lendemain de la fin annoncée du confinement, le 11 mai prochain. En Île-de-France, la présidente de la région, Valérie Pécresse, a affirmé qu’elle comptait verbaliser les voyageurs qui ne porteraient pas de masque dans les transports en commun. Pour rappel, en temps normal, cinq millions de transiliens utilisent chaque jour bus, métro et autres RER. Si le maintien encouragé du télétravail dans certains secteurs devrait contribuer à réduire ce chiffre pendant encore plusieurs semaines, les transports en commun risquent tout de même d’incarner un véritable bouillon de culture fertile aux contaminations. Ainsi, pour assurer cette prochaine obligation du port préventif du masque, « Île-de-France Mobilités a acheté un masque tissu par abonné Navigo, a assuré Valérie Pécresse dans une interview sur la chaîne LCI. Au-delà de ça, il faudra distribuer des masques papier pour les voyageurs qui en auraient besoin. » En outre, elle appelle surtout les employeurs à fournir eux-mêmes des masques à leurs employés pour leurs déplacements.

Oui, l’attestation de sortie autorise le vélo

Quant à ceux qui voudraient se déplacer tout en respectant la distanciation sociale, il vous reste le vélo, sous certaines conditions. Depuis le début du confinement, la pratique du vélo a été au centre d’un gros flou juridique. Le décret lié aux déplacements et, notamment, à la fameuse attestation de sortie utilisée actuellement chaque jour par les Français en dehors de chez eux, ni ne l’autorisait ni ne l’interdisait clairement. De nombreuses personnes auraient été verbalisées à vélo seulement en référence aux conditions posées au public par le ministère de l’Intérieur. Comme le rappelle Le Parisien, en mars dernier, ce dernier n’autorisait les déplacements à vélo que pour effectuer des courses ou un déplacement professionnel ou de santé. Et ce, dans la limite des contraintes de sortie en vigueur.

Récemment, de nombreux usagers sont néanmoins parvenus à saisir la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB). Celle-ci a poussé le ministère de l’Intérieur à prendre enfin une position claire et précise du point de vue juridique. Comme le souligne le président de la FUB, Olivier Schneider, sur Twitter (ci-dessus) : la pratique du vélo devrait désormais être aussi autorisée pour le loisir et le sport. « Le déplacement à vélo au titre de l’activité physique est autorisé dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile et à condition de le pratiquer seul », lit-on dans la requête transmises au Conseil d’État par le ministère de l’Intérieur. Néanmoins, rien n’a encore été officiellement annoncé concernant ce qu’il en adviendra au-delà du 11 mai.

ATIVAFIT Vélo d'appartement...
1 299 Commentaires
ATIVAFIT Vélo d'appartement...
  • ❤ Roues de type X et de transport: Combiner la théorie de l'équilibre physique de type X...
  • ResRésistance magnétique ajustable: le vélo d’exercice Ativafit est une résistance...
  • Seat Siège et dossier confortables: pour assurer un confort accru, le vélo d'exercice pliant...
  • B Bandeaux de résistance: équipés de bandes de résistance et de sangles pour les pieds,...