Le gouvernement offre 50 euros pour la réparation d’un vélo

Urban Mobility

Par Julie Hay le

Pour reprendre le travail, le 11 mai prochain, certains miseront sur le vélo. C’est du moins ce qu’encourage le gouvernement avec sa nouvelle mesure. L’État va offrir 50 euros pour les réparations des bicyclettes et vélos. Si la facture ne dépasse pas cette somme, le cycliste n’aura rien à débourser.

Crédits : Chris Barbalis on Unsplash

Le 11 mai prochain va marquer, pour de nombreux Français, le retour au travail. À Paris comme ailleurs l’inquiétude grandit quant aux risques encourus dans les transports en commun. Pour se rendre au travail, certains choisirons le vélo et c’est d’ailleurs une alternative que le gouvernement veut encourager. Il annonce que 20 millions sont mobilisés pour inciter les Français à utiliser ce moyen de transport pour se rendre au travail. Si votre compagnon à deux-roues à besoin de réparations, cette mesure vous intéressera sans doute. Le gouvernement va offrir 50 euros sur les réparations comme le changement de chaîne, de frein, et même, de dérailleur. Concrètement, si la facture s’élève à moins de 50 euros, vous n’aurez rien à débourser. C’est l’État qui remboursera les réparateurs agréés dans un second temps. Pour savoir quels magasins sont inscrits sur la liste des 3 000 professionnels, il faudra se rendre sur le site de la fédération française des usagers de la bicyclette (FUB). La ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne explique au Parisien que c’est une manière de donner “un coup de boost au vélo pendant la période de déconfinement pour inciter à choisir ce mode de déplacement”, elle précise que “l’objectif est que les Français qui le souhaitent puissent en avoir un en état de fonctionnement dès le 11 mai.”

En partenariat avec la FUB, le gouvernement va aussi financer la création de places de stationnement temporaire ainsi que des formations pour reprendre le vélo sereinement. Ce vélo-école permet aux élèves d’apprendre à circuler en ville et de gagner en assurance sur les grands boulevards et les pistes cyclables. Depuis février 2018, il est aussi possible de bénéficier d’un bonus écologique de 200 euros à l’achat d’un vélo à assistance électrique. Il faudra se rendre sur le site du service public pour obtenir un remboursement de 20 % du prix d’achat du vélo. Attention, la demande doit être effectuée au plus tard dans les 6 mois suivant la date de facturation du vélo.

REVOE City Velo De Ville 26'...
22 Commentaires
REVOE City Velo De Ville 26'...
  • Vitesse Max 25 Km/h - Jusqu’à 40km d'autonomie
  • Moteur 250W - Batterie lithium-ion 36V-10Ah - Temps de charge: 4 heures
  • Display LED
  • Batterie amovible et sécurisée par clé